Urban climbing : un photographe français se tue en escaladant un pont

Maxime Sirugue, un lyonnais de 18 ans est devenu célèbre pour ses photos artistiques prises dans des conditions extrêmes. Le jeune homme a malheureusement perdu la vie le mois dernier à cause de sa passion.

Maxime Sirugue, plus connu sous le nom de siirvgve sur Instagram, a une ou plutôt deux passions : la photographie et l’urban climbing ("exploration urbaine" en français) qui consiste à escalader sans aucune sécurité, à la force de ses bras et de ses jambes, des bâtiments à la recherche d’une vue exceptionnelle.

 

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

Le jeune homme escalade tout ce qui se trouve sur son chemin : églises,

 

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

stades,

 

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

usines désaffectées,

 

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

antennes relais. 

Youtube/MaximeSirugue

Il souhaite montrer sa ville, Lyon, sous un angle nouveau. Et quand il presse le bouton de l'appareil, la magie opère. Son travail est vite remarqué et bientôt, il compte plus de 19 000 followers sur Instagram. Ses photos ont une esthétique particulière et sont saisissantes. Mais à quel prix ?

 

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

Cette tendance de l’urban climbing est un phénomène nouveau en France. Depuis quelques années, avec YouTube et des appareils photos tels que la GoPro, qui s’emportent partout, et facilement, pour filmer et photographier des scènes "en action", de plus en plus de personnes s’aventurent dans des endroits interdits au public pour partager leurs exploits sur la toile. 

Ces vidéos et photos sont particulièrement populaires auprès des jeunes, inconscients du danger, qui ne voient que le côté "fun" de ces expériences. 

 

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

Maxime, passionné de photographie, a utilisé ce moyen pour produire un travail de professionnel, unique en son genre. 

 

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

Malheureusement, le 12 janvier dernier, en escaladant un pont lyonnais, le rêve s’arrête. Il tombe, la chute est fatale. 

Une vague d’émotion s’empare de la ville, bouleversée par la perte de cet enfant du pays amoureux de sa cité. 

Vous pouvez découvrir une vidéo de Maxime, escaladant une antenne relais : 

L’histoire de Maxime est belle et tragique à la fois. Ce jeune homme a voulu vivre sa passion jusqu’au bout, en bravant les interdits qui freinaient sa créativité. Cependant rappelons que les interdits ont souvent une raison d’être, dans ce cas, la sécurité des citoyens. Soyons attentifs les uns aux autres et n’encourageons pas ces pratiques dangereuses juste pour le plaisir des yeux. Un jeune homme l’a payé de sa vie.

Source:

Le Figaro

Commentaires

Également féroce