Un ex détenu ne trouve pas de travail à cause d'un tatou sur le visage

Bien qu'âgé de 19 ans seulement, Mark Cropp de Christchurch en Nouvelle-Zélande, a déjà un lourd passé derrière lui.

Tout bascule il y a quelques années lorsque Mark tente de vendre de la drogue à un touriste. Après un désaccord, les esprits s'échauffent et Mark sort un couteau pour racketter le touriste.

À 17 ans, Mark est envoyé en prison pour vol à main armée. Or, le temps passé derrière les barreaux ne semble le calmer, au contraire. Soûl après avoir ingurgité une breuvage à base de pommes fermentées, de pain et de sucre, Mark demande quelque chose à son compagnon de cellule qui va lui porter préjudice le restant de ses jours : un tatouage sur le visage.

"Avant que je réalise vraiment, j'avais ça sur le visage. C'était enflé, on aurait dit une pastèque", raconte Mark avec regret.

Mark sort de prison au bout de deux ans. Aujourd'hui, il vit avec sa fiancé et leur enfant en bas âge.

Mark est désespérément à la recherche d'un travail qui lui permettrait de subvenir aux besoins de sa famille, mais personne ne souhaite l'employer.

"Un employeur m'a dit 'Je ne vous embaucherais pas avec ça sur le visage, je ne vous regarderais même pas'", raconte le Néozélandais.

Selon Mark, le tatouage devait être "discret" et suivre la ligne de la mâchoire, mais il semblerait que les deux détenus se soient "laissés emporter."

Une "erreur" de jeunesse peut parfois coûter cher, c'est pourquoi il faut toujours bien réfléchir avant d'agir. Ce garçon l'apprend à ses dépens, nous lui souhaitons tout de même de pouvoir trouver un métier et qu'une personne accepte de lui ouvrir une porte !

Source:

The Sun

Commentaires

Également féroce