Une grande brûlée guérit grâce à un pansement en peau de poisson

Maria Ines Candido da Silva est une Brésilienne de 36 ans qui travaille comme serveuse dans un restaurant à Russas au nord-est du Brésil. Ce jour-là, elle s’affaire comme d’habitude auprès des clients, quand soudain boom ! Une énorme détonation la projette violemment à terre. Une bonbonne de gaz vient d’exploser.

Youtube/NewYorkPost

Maria est complètement sonnée mais il y a pire, elle est gravement brûlée aux bras, au cou et sur le visage. Transportée d’urgence à l’hôpital, elle souffre le martyre. La douleur est insoutenable, et en plus de cela, Maria craint d'être défigurée à vie. C’était sans compter sur cette nouvelle technique de traitement de grand brûlé, à laquelle Maria va accepter de participer. 

Youtube/NewYorkPost

Le processus est assez simple. Il s’agit d’appliquer sur la peau une peau de poisson qui, par ses vertus hautement thérapeutiques, va reconstituer la chair. Le poisson utilisé est particulier, il s'agit du Tilapia, une espèce résistante aux maladies que l’on trouve dans les rivières brésiliennes.

Wikipedia

Avant que la peau ne soit utilisée, plusieurs étapes sont nécessaires. Dans un premier temps elle est nettoyée, puis découpée en tranches de 10 cm sur 20 cm. Il faudra ensuite attendre deux ans, pendant lesquels la peau est congelée, avant de pouvoir l’appliquer, comme un pansement, sur les plaies, pendant 10 jours.

Youtube/NewYorkPost

Maria a reçu en avant première ce traitement expérimental -testé sur 50 autres patients depuis. Bien que les qualités cicatrisantes de la peau de Tilapia ont été préalablement établies en laboratoire, l’issue de ce tout premier essai grandeur nature demeure incertaine. 

Les blessures de Maria sont telles que certaines parties de son corps ont dû recevoir plusieurs pansements, allongeant la période de guérison à plus de 20 jours. Malgré l’effroyable mésaventure de la pauvre serveuse, force est de constater que son cas est idéal pour l’étude en cours !

Youtube/NewYorkPost

Maria se sent comme un personnage de science-fiction quand elle voit toutes ces écailles recouvrir son corps. Malgré sa souffrance, elle retrouve le sourire. 

Enfin, le temps est venu de décoller soigneusement les pansements avec de la vaseline pour découvrir le résultat. Et là, c’est la stupeur. Après trois semaines, les effets sont hallucinants…

Youtube/NewYorkPost

La peau de Maria est parfaitement réparée, douce, bien hydratée et souple. Un miracle quand on connaît l’état de la peau des grands brûlés. La rescapée est comblée et réalise sa chance.

Youtube/NewYorkPost

Elle est à présent devenue le porte-parole de ce nouveau procédé extraordinaire, dont elle fait la promotion : "J’ai adoré le traitement et je le recommande à tous ceux qui ont souffert comme moi."

Youtube/NewYorkPost

En plus d’être naturelle, la peau de poisson a un coût beaucoup moins élevé que les procédures médicales traditionnelles engagées pour soigner les grands brûlés. Le résultat est miraculeux et la procédure indolore. 

Vous pouvez découvrir cette extraordinaire avancée médicale et l'histoire de Maria dans cette vidéo (en anglais) : 

Maria, qui a vécu le pire jour de sa vie, peut aujourd’hui faire des projets, sans se cacher des yeux de tous à cause de son apparence. Cette technique est vraiment révolutionnaire, elle va changer la vie de beaucoup de personnes, pour le meilleur !

Commentaires

Également féroce