Une femme sans bras ni jambe pratique le sport à haut niveau

C’est seulement quand Lindsay Hilton est née que ses parents ont appris qu’elle n’aurait ni bras ni jambes. C’est un choc. Lindsay a deux grandes soeurs, qui n’ont pas de déformation de naissance. "On jouait dans la cour, on nageait, on courait, on menait une vie normale", se souvient Lindsay.

Youtube / Barcroft TV

Enfant, elle porte des prothèses de bras et de jambes. Mais une de ses paires n’arrête pas de se briser. Alors Lindsay apprend à faire sans, s'apercevant qu'elle arrive à se mouvoir plus facilement et plus rapidement. 

Youtube / Barcroft TV

La jeune femme a un très fort caractère. "Je ne peux pas m’apitoyer sur le fait que je n’ai pas de bras ou de jambes parce qu’il n’y a rien que je puisse faire pour changer cela." Et ce n’est pas cette particularité physique qui va l’empêcher de faire ce qui lui plaît !

À 31 ans, Lindsay est une sportive qui suit sa passion : participer à des compétitions de sa discipline favorite, le crossfit.

Youtube / Barcroft TV

Youtube / Barcroft TV

Cette méthode de conditionnement physique est réputée très difficile, et combine haltérophilie, endurance et gymnastique.

Youtube / Barcroft TV

Récemment, elle est arrivée seconde de sa catégorie à un tournoi national.

Youtube / Barcroft TV

Pour maintenir son niveau d’excellence, Lindsay s’entraîne 5 fois par semaine. Son petit-ami, Matt Melansen, pratique le crossfit avec elle.

Youtube / Barcroft TV

Il souligne la détermination de Lindsay : "Elle ne saute jamais un entrainement."

Youtube / Barcroft TV

 

Youtube / Barcroft TV

Selon Jenny, sa coach, "il faut vraiment en avoir dans le ventre pour faire ce qu’elle fait. Elle a commencé le crossfit il y a un an, et elle est passée de ne pas savoir faire une traction à les enchaîner sans problème, sans oublier les pompes, flexions, squats, levés de poids…"

Jenny ajoute avec un sourire : "En terme d’attitude elle est comme tous les autres athlètes : elle se plaint de la charge de poids inscrite pour elle au tableau, elle traîne un peu, elle ne veut pas commencer les échauffements… Exactement comme les autres."

Youtube / Barcroft TV

Lindsay ne prend pas de précautions particulières lors de ses entrainements, pas plus que des athlètes avec membres. 

Elle poste des vidéos de ses entrainements en ligne, dont l’une est devenue virale et a été vue plus de 7 millions de fois. "Peut-être que ça peut motiver quelqu’un dans une situation similaire à essayer", dit-elle. "Ce que je voudrais transmettre comme message, c’est qu’ils doivent essayer. On ne devrait jamais laisser la peur de l’inconnu nous retenir."

 

Voici une vidéo retraçant le parcours de Lindsay (en anglais) :

Quelle jeune femme puissante ! Quelle force de caractère ! Lindsay refuse de faire le choix de l'apitoiement et du laisser-aller. Au contraire, elle a choisi l'un des sports en salle les plus exigeants, qui nécessite de nombreuses qualités physiques...dont elle fait parfaitement preuve. 
Elle nous rappelle le fameux adage : "Quand on veut, on peut."Alors à l'image de Lindsay, allons de l'avant, ne nous laissons pas abattre ou intimider, et croquons la vie à pleines dents !

Commentaires

Également féroce