Elle meurt d'une intoxication à l'eau après avoir pris de l'ecstasy

Leah Betts est devenue célèbre de la façon la plus tragique qui soit en 1995. Elle vient de célébrer son dix-huitième anniversaire et a la vie devant elle. Mais lorsque quelqu'un lui offre de la MDMA (ecstasy), elle n'hésite pas une seule seconde à la prendre. À l'époque, l'ecstasy est la "drogue de la fête" et Leah veut simplement s'amuser et pense qu'il n'y a aucun risque. Malheureusement pour la jeune fille, cette décision va se révéler être la pire que Leah ait jamais prise de toute sa vie... 

Youtube/Bernard O'Mahoney

La drogue fait délirer Leah. Elle est prise d'une soif inassouvissable et commence alors à boire de l'eau, plus que de raison : 7 litres en à peine 90 minutes. La jeune femme fait alors une intoxication à l'eau et tombe dans un profond coma. Elle ne se réveillera plus. Seulement 15 jours après son dix-huitième anniversaire, Leah meurt dans un hôpital.

Lafayette Cemetery

Les parents de la jeune femme sont anéantis et ont du mal à accepter sa mort, qui aurait pu être facilement évitée. Ils ne veulent pas que leur fille soit partie pour rien et décident alors de lancer une campagne de sensibilisation contre les drogues : leur fille est morte, mais cela ne signifie pas que d'autres jeunes doivent également perdre la vie. La campagne affiche une photo de Leah alors qu'elle se trouve dans le service de soins intensifs, une image devenue presque emblématique en Angleterre. Le message est direct : cela peut être vous, si vous prenez de la drogue.

Certaines réactions viennent, néanmoins, surprendre les Betts : suite à la campagne, ils reçoivent des menaces et des lettres de haine. La campagne a fait tellement de bruit et a tant marqué les esprits que les dealers traversent une crise et les menaces deviennent telles que la famille doit même déménager.

Facebook/BBC Lifestyle & Health News

Malgré tout ça, le père de Leah ne regrette aucunement d'avoir affiché cette photo aux yeux de tous. Pour lui, si cela sert à sauver ne serait-ce qu'une vie, son geste en vaudrait la peine. Et quand on sait que la consommation d'ecstasy est en hausse, des campagnes comme celles-ci doivent exister ! Elles sont essentielles ! La drogue se trouve beaucoup plus facilement et est bien moins chère que ce qu'elle ne l'était en 1995, ce qui augmente significativement les risques.

Regardez cette vidéo pour en apprendre davantage sur l'histoire tragique de Leah et les effets positifs de la campagne menée par ses parents :

On a du mal à imaginer la douleur ressentie par des parents suite à la perte d'un enfant, surtout lorsqu'ils ont conscience que cette mort aurait pu être évitée. Les parents de Leah ont choisi de rendre la mort de leur fille "utile" et pour ça, ils méritent tout notre respect. Il faut parfois utiliser des moyens drastiques pour éveiller les consciences.

Commentaires

Également féroce