Selfie mortel : l'abominable vérité sur les selfies extrêmes

Avertissement, les images contenues dans cet article sont choquantes et peuvent heurter la sensibilité des internautes.

Le premier week-end du mois d'avril 2017, une mère célibataire de la ville de Ljuberzy, près de Moscou en Russie, apprend une terrible nouvelle. Alors qu'elle se trouve au travail, elle reçoit un appel de l'hôpital lui annonçant que sa fille de 12 ans, qui devait rester à la maison, vient d'être emmenée d'urgence pour des blessures graves : elle a une commotion cérébrale et la colonne vertébrale endommagée.

Quand elle arrive sur place, la maman apprend ce qu'il s'est passé. Sa fille a en fait fait une chute du troisième étage alors qu'elle tentait de prendre un selfie "cool" depuis une fenêtre. Elle s'est juste penchée un instant pour réussir son cliché, malheureusement pour elle, elle a perdu l'équilibre...

L'ado est en vie, mais d'autres n'ont pas eu cette chance. Il est difficile de connaître l'ampleur du phénomène des "killfies" (jeu de mot en anglais avec une mélange de Kill voulant dire "tuer" et selfie), mais le nombre de victimes à cause des selfies est toujours plus grand.

 

Ein Beitrag geteilt von Roof Top (@rooftopofficial) am

Bien entendu, il ne faut pas prendre uniquement en compte les accidents fatals liés aux selfies, il faut également relever les accidents graves, mais pas mortels, pour se rendre compte qu'il existe un réel problème avec cette tendance. Lorsque l'on voit tous les efforts faits par certains sur les réseaux sociaux pour avoir le plus beau, le plus spectaculaire, le plus original et le plus fou des selfies, on peut alors prendre conscience qu'il existe une sorte de compétition sur la toile qui pousse les gens à aller toujours plus loin et prendre des risques inutiles.

Il nous arrive de voir certains selfies faire les gros titres, non pas parce qu'ils sont réussis, mais parce qu'ils ont mené à une véritable tragédie, comme le corps sans vie d'un homme sur cette photo :

Youtube/Электрики всех стран объединяйтесь

La police déclare plus tard, que le jeune homme en question s'est électrocuté en escaladant une tour de transmission. Pourquoi l'homme a-t-il escaladé et comment cela lui a-t-il coûté la vie ? Lorsque l'on jette un oeil à ses comptes sur les réseaux sociaux, nous n'avons pas de mal à comprendre qu'il voulait tout simplement faire un selfie tout en haut de la tour en question, mais que les choses ont mal tourné.

On ne peut pas exclure le fait que ce sont les célèbres selfies sur Instagram qui l'ont poussé à commettre cette faute. Les "roofers" les plus célèbres (ceux qui escaladent les immeubles, grues et autres sans protections pour prendre des selfies au sommet des constructions) ont des centaines de milliers d'abonnés sur la toile. Nombreux sont ceux qui disent qu'ils sont complètement fous, mais leurs photos sont quand même "likées" et regardées.

 

#roof #roofing #roofer #moscowcity #moscow #руф #руфер #руфинг #крышер #крыша

Ein Beitrag geteilt von Misha Shikhov (@misha_crazy_life) am

Peu sont ceux qui voient l'autre côté de l'histoire. Bien sûr tout le monde sait que l'escalade à mains nues d'installations urbaines est une passion dangereuse. Pourtant, les adeptes de cette pratique sont de plus en plus jeunes et insouciants.

Par exemple, ce garçon et ses amis sont montés sur un pont ferroviaire pour prendre des selfies.

Youtube/С миру по факту

Or, lorsque la "star" de la photo a perdu l'équilibre et a voulu se rattraper à un câble, il est en fait tombé dans le vide et est mort sur le coup.

 Youtube/С миру по факту

Les roofers ne sont pas en quête de "j'aime" ni d'abonnés sur Internet. Ils font ça pour l'adrénaline et le dépassement de soi. Les plus couillus de tous jouissent d'une célébrité nationale et même internationale et la Russe, Angela Nikolau, dont les photos dangereuses ont fait le tour du monde, en fait partie.

Ses photos obtiennent des milliers de mentions "j'aime" et les photos d'accidents sont tout de suite effacées bien qu'elles montrent une réalité plus précise de cette pratique.

Cette vidéo est en russe, mais vous pouvez regarder les dangers que représente la pratique du roofing :

L'histoire de l'ado de 12 ans au début de cet article montre à quel point les modes virales sur Internet peuvent porter préjudice à énormément de monde, surtout les jeunes qui n'ont pas souvent le recul nécessaire pour analyser tous les dangers. Le selfie est devenu un sport dangereux et il faut vraiment que les parents soient vigilants avec leurs enfants.

Prenez une minute pour rappeler à vos proches qu'une photo reste une photo et que cela ne vaut pas la peine de risquer sa vie pour "impressionner" les autres !

Source:

riamo.ruYoutube

Commentaires

Également féroce