Un papa s’embarrasse en public pour tenir une promesse envers sa fille

Sadie Collins est à Goodwill, le magasin dans lequel elle travaille, lorsqu’elle voit un homme s’avancer vers elle. L’inconnu est massif et couvert de tatouages. Un brin intimidant. Mais lorsqu’elle voit ce qui se trouve là, dans son caddie, elle n’en croit pas ses yeux ! Une poupée est attachée dans le siège enfant.

Sadie décide de demander le pourquoi du comment au fameux inconnu, qui répond au nom de Keenan Watkins. Lorsqu’elle entend son histoire, elle est si émue qu’elle décide de conter son aventure sur Facebook ! Par le plus grand des hasards, Keenan tombe quelques heures plus tard sa publication et décide à son tour de raconter en détails la raison de la présence de cette poupée.

Et son explication risque de vous émotionner.

"Je suis le fier papa de deux jeunes enfants magnifiques. Ash (10 ans) et Aayla (9 ans). Il y a quelques nuits, tandis que je préparais leur dinner, Aayla m’a demandé 'Papa, est-ce que tu prendras Davey avec toi demain partout où tu vas ?' Comme j’étais en train de cuisiner et faisais mon possible pour ne pas brûler le riz, j’ai répondu de manière distraite 'Oui, mon bébé, bien sûr que je le ferais'.

Je l’ai ensuite entendu devenir bien plus surexcitée lorsqu’elle a rétorqué ‘VRAIMENT?!!!?’ C’est à cet instant que j’ai réalisé ce à quoi je venais de dire oui, et il n’y avait pas de retour en arrière possible. Je ne mens pas intentionnellement à ma fille et je ne me dégonfle pas intentionnellement. ‘Bien sûr, mon bébé ! Moi et mon petit-fils, on va tout faire ensemble !'"

Pour Keenan, sa fille est la plus précieuse. Pour ne pas la décevoir et revenir sur sa promesse, même faite par erreur, il est prêt à tout. Même à aller acheter des habits pour Davey et prendre des photos avec lui, comme sa fille le lui a également demandé.

"Vous savez, Davey est sa poupée favorite, achetée à un vide grenier par ma femme pour un euro. Davey est une poupée vintage des années 1980, anatomiquement correct, un petit garçon que beaucoup trouvent moche. Mais Aayla, ma fille, adore Davey, l’appelle son fils, et mon petit-fils, le traite comme s’il était vivant, etc.

Le lendemain, j’aide les enfants à se préparer pour l’école. Alors qu’elle marche jusqu’au bus, Aayla se retourne et dit ’N’oublie pas les habits de Davey, papa !’ Punaise, il est temps de voir de quoi je suis vraiment capable. Je récupère Davey dans sa petite chambre et fouille le garage pour trouver un siege auto. Je devrais peut-être préciser que pendant le diner, elle a insisté pour que Davey soit attachée partout où nous allions. Parce que, vous savez… question de sécurité.

Davey et moi allons dans le magasin, je prends un caddie, l’attache (papa a promis) et commence regarder autour de moi, complètement perdu. Je m’approche d’une jeune femme qui semble travailler ici. Elle est souriante et à l’air d’une personne qui peut-être, juste peut-être, ne m’assassinerait pas si je lui posais une question stupide.

‘Mademoiselle, où sont les vêtements pour petits bébés ?’ Encore souriante, mais probablement un peu confuse après avoir vu un type tatoué de 113 kilos, 1m88, portant un t-shirt avec l’inscription “punisher” (“bourreau” en français), avec ce qui est clairement une poupée attachée dans son caddie. Elle m’a gentiment dirigé vers le mur du fond, où se trouvent les habits pour nouveaux-nés. Je lui ai expliqué la situation et des sourires ont été échangés. Nous avons pris un autocollant pour Davey, j’ai pris quelques photos en plus pour Aayla, et nous sommes partis.

Je suis juste un papa qui veut que ses enfants comprennent vraiment que je les aime. Je veux qu’ils soient heureux, et me mettrais volontiers dans une situation potentiellement embarrassante, pour garder une promesse que je leur ai faite. Meilleur père de l’année ? Pas vraiment. Père ? Et comment !"

 

Keenan est un père dévoué qui ferait tout pour ses enfants. Pour lui, tenir ses promesses est une valeur primordiale qu'il veut à tout prix leur inculquer, peu importe les regards extérieurs. Un vrai exemple à suivre !

Commentaires

Également féroce