À 70 ans, la 1e participante du marathon de Boston réitère son exploit

Kathrine Switzer n’a que 20 ans lorsqu’elle participe à son premier marathon, à Boston, en 1967. L'événement est une première pour elle, mais pas seulement. Kathrine n’est en effet pas une concurrente comme les autres : elle est la première femme à participer au marathon de Boston avec un numéro !

Si le règlement n’interdit pas explicitement la participation des femmes, l’idée qu'elles sont trop faibles pour parcourir 42,195 km est largement répandue. Pour s’inscrire, Kathrine doit donc ruser et se fait passer pour un homme. Mais en plein milieu de la course, lorsque les organisateurs du marathon réalisent qu’ils ont été dupés, leur réaction est honteuse.

L’un d’eux, Jock Semple, se rue sur Kathrine et s’agrippe violemment à elle afin de lui arracher son numéro et la faire disqualifier. Mais la jeune femme n’a pas dit son dernier mot. Elle réussit à se dégager et est même aidée par son petit-ami, qui pousse fermement l’homme au sol. 

Kathrine devient alors un symbole féministe, finissant la course en 4 heures et 20 minutes ! Elle démontre au monde entier, et en tout particulier à Jock Semple, qui avait essayé de la faire disqualifier, que oui, les femmes sont parfaitement capables de courir un marathon.

De manière assez inattendue, plus tard, Kathrine et Jock deviennent même amis. "Il était celui qui, pour le meilleur ou pour le pire, a changé ma vie," explique Kathrine. "Finalement, c’était pour le meilleur. À l’époque, c’était une expérience terrible, mais finalement, c’est la meilleure chose qui me soit jamais arrivée." 

Cette année, cela fait 50 ans que Kathrine a marqué l'histoire. À cette occasion, la sportive, désormais âgée de 70 ans, a tenu à marquer le coup. Pour cela, elle a tout simplement… participé au marathon de Boston, une nouvelle fois, aux côtés de milliers d’autres femmes !

Nouvelle participation, nouveau combat : "Les gens disent à propos des personnes âgées qui font du sport les mêmes choses qu’ils avaient l’habitude de dire à propos des femmes - ‘vous ne devriez pas pousser, vous êtes trop faibles, trop fragiles.’"

Et encore une fois, Kathrine prouve qu’elle a parfaitement raison, finissant sa course avec succès en 04:44:31. À 70 ans, elle est encore en pleine forme et elle respire la joie de vivre !

Quelle femme incroyable ! Une force de la nature qui fait fi des idées reçues et nous prouve que rien n'est impossible. Un vrai exemple de combativité !

Source:

Abcnews

Commentaires

Également féroce