Le manager d'un restaurant offre un repas chaud à un SDF

Joey Mustain, originaire de l'Alabama s'est récemment rendu dans un restaurant avec sa fille Stella où il a été témoin d'une scène émouvante qu'il n'a pas pu s'empêcher de partager sur Facebook :

"J’ai emmené Stella dans notre restaurant préféré aujourd’hui. Nous nous sommes assis à côté de la file d’attente pour prendre les boissons et nous sommes donc retrouvés au premier rang d’une scène émouvante : un SDF entre dans le restaurant et demande s’il y a des restes de nourriture. La boue sur ses chaussures était encore fraîche. Il avait les cheveux emmêlés et une barbe dégarnie qui montre qu’il n’a pas besoin de se raser aussi souvent que d’autres. Les personnes se trouvant à proximité ont commencé à prendre leurs distances, mais cela ne l’a pas empêché de rester courtois. Certaines personnes à qui il s’adressait lui répondaient à peine, mais il a gardé le sourire en attendant que le manager se manifeste. La seule chose que j’ai entendue de leur conversation est que le manager serait ravi de lui offrir un repas complet et bien chaud, plutôt que des restes, à une seule condition : que l’homme veuille bien prier avec lui. Après que le SDF a accepté la requête du manager, tout s’est enchainé et l’homme n’a pas été laissé sur la touche. Le restaurant était bondé, mais le manager s’est arrêté, a posé ses mains sur l’homme et a prié. J’ai ressenti l’amour dans cette prière. Le SDF ne faisait pas tache au milieu de ce restaurant. J’ai dit à Stella de regarder, ce qu’elle a fait. Elle m’a demandé ce qu’il était en train de se passer, je lui ai expliqué et elle a elle aussi baissé la tête. J’adore enseigner ce genre de leçon à ma fille"

Cette scène d'une rare générosité a touché tous les clients présents dans le restaurant. La petite Stella et son père ne sont pas prêts d'oublier ce moment émouvant. Que l'on soit croyant ou non, la seule chose à retenir de cet article est que le partage et la bienveillance sont des valeurs essentielles au sein de notre société.

Source:

Facebook

Commentaires

Également féroce