Le plus célèbre chirurgien du 19è siècle était en fait une femme

Quand on parle d'exploits dans le domaine médical au 19è siècle, il  y a un chirurgien dont le nom restera, à coup sûr, gravé dans les annales. Mais cette légende va être assombrie par un terrible secret qui sera découvert seulement après sa mort.

Il a principalement découvert le rôle de l'hygiène dans le domaine médical. Par conséquent, le nombre de survivants au sein de ses patients était astronomique pour l'époque. En faisant le lien entre les tubes encrassés, les matières fécales et les maladies, il a pu mettre un terme à la propagation du choléra et de la lèpre qui semaient le chaos sur le continent africain. Il a été le premier chirurgien à réaliser une césarienne avec succès où à la fois la mère et le petit ont survécu.

Cependant, après sa mort en 1865, l'infirmière en charge de préparer son corps pour les funérailles a eu le choc de sa vie lorsqu'elle l'a découvert nu...

Youtube/The Irish Audio Project

James Miranda Barry n'existe pas avant d'être enrôlé à l'université d'Édimbourg. Il excelle dans les études et fait partie des rares étudiants à décrocher le diplôme de l'école de médecine. Il travaille ensuite en tant que bénévole et suit des cours du soir pour devenir chirurgien.

À la fin de ses études, il entre à l'armée en tant que chirurgien et travaille dans différents pays, notamment les colonies de l'Empire britannique. En Jamaïque, en Crimée, en Afrique du Sud et bien d'autres pays, ses exploits dans le domaine médical ont forgé sa réputation. Les effets de son travail ont porté leurs fruits partout : des hôpitaux ont été construits dans des endroits où il n'y avait aucune structure médicale auparavant, la propagation du choléra s'est arrêtée et de nombreuses techniques d'opérations ont été améliorées.

Il atteint vite le plus haut grade qu'un médecin militaire puisse obtenir : inspecteur général des hôpitaux. Il devient également très proche du gouverneur Charles Somerset. Mais tout ceci ne compte plus le jour où la vérité éclate au grand jour : le célèbre médecin de l'armée Anglaise est une femme !

Il s'avère que le véritable nom du médecin est Margaret Ann Bulkley. Elle est née à Cork en Irlande en 1789 et à peine enfant, son intelligence saute aux yeux de tous. Son oncle, James Barry (dont elle pris le nom) et son ami proche, Francisco Miranda (un célèbre politicien vénézuélien), se rendent vite compte du potentiel de Margaret et font tout leur possible pour l'aider à devenir médecin. Mais à l'époque, les femmes n'ont pas le droit d'étudier la médecine, donc ils mettent en place un plan risqué : faire passer la jeune femme pour un homme.

Margaret se fait appeler comme son oncle et Francisco Miranda promet de l'emmener au Venezuela après ses études. Là-bas, elle pourrait pratiquer la médecine en tant que femme. Mais leur plan tombe à l'eau lorsque Miranda se fait capturer par les Espagnols à Cadix et trouve la mort quelques temps après. Dès lors, Margaret doit cacher sa véritable identité pour le reste de sa vie.

Margaret prend la décision de rejoindre l'armée et de partir dans d'autres pays afin que l'on ne découvre pas qui elle est au sein de son pays. Elle parvient à cacher son identité, mais sa personnalité ainsi que ses manières vont souvent la mettre dans des situations délicates (elle a même dû faire un duel contre un homme qui remettait en cause sa virilité). De fait, des rumeurs d'une relation homosexuelle avec le gouverneur Charles Somerset finissent même par entacher la carrière du politicien.

Le scandale engendré par la découverte de la véritable identité du chirurgien assombrit les exploits incroyables réalisés par cette femme dans le domaine de la médecine. Les gens oublient même que grâce à son travail pionnier en matière d'hygiène et de stérilisation, de nombreuses vies ont été sauvées.

Youtube/The Irish Audio Project

En 1864, Barry rentre en Angleterre, mais s'éteint peu de temps après suite à des problèmes de santé. Aujourd'hui, son héritage connaît un véritable succès : Margaret Ann Bulkley est la première femme médecin d'Angleterre. Grâce à son courage, elle a permis de faire de nombreuses avancées dans le domaine médical. Sa détermination, ses compétences et son intelligence ne doivent jamais être oubliées.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. L'infirmière ayant découvert la vérité cachée dit avoir remarqué des traces sur le ventre de Margaret indiquant que cette dernière a été enceinte. Et oui ! Il y a de grandes chances pour que le célèbre chirurgien ait eu un enfant. Qui est le père ? Personne ne le sait. C'est un mystère que Margaret a emporté avec elle dans la tombe.

Regardez l'histoire extraordinaire de Margaret en vidéo (en anglais) :

C'est grâce à des pionnières tels que Margaret Ann Bulkley que le monde médical et scientifique ont progressé avec la contribution de nombreuses femmes. Même si la route est encore longue pour une égalité parfaite, heureusement que les femmes, surtout dans les sociétés occidentales, ne sont plus obligées de cacher leur véritable identité pour exercer certains métiers !

Source:

El español

Commentaires

Également féroce