Un lézard trouve refuge dans la plaie d'un homme

Seanan McGuire, originaire de la Caroline du Nord, est auteure de romans fantaisie, mais avant ça, elle travaillait aux urgences d'un refuge pour animaux, spécialisé dans les reptiles.

Un jour des années 90, McGuire reçoit un appel des urgences de la clinique de la ville. À l'autre bout du fil, une voix nerveuse lui lâche cette phrase improbable : "Il y a un homme aux urgences avec un lézard dans la jambe."

McGuire pense avoir mal compris ce que son interlocuteur lui dit, mais il n'en est rien : un lézard se retrouve bel et bien dans la jambe d'un patient et elle doit vite se rendre à la clinique. Sur place, elle trouve l'homme allongé sur un brancard, la jambe en sang et le visage crispé de douleur. Autour de lui, des médecins, infirmiers et aide-soignants sont à la fois choqués et fascinés.

Seanan et ses collègues sont un peu perplexes. Où est le problème ? Pourquoi personne ne s'occupe de la blessure de cet homme ? Et où se trouve le lézard dont ils ont parlé ?

Très vite, ils vont avoir les réponses à leurs questions : le lézard sort la tête de la blessure et toise d'un air menaçant toute l'assemblée qui se trouve devant lui.

"Enlevez-le de là, s'il vous plaît", demande l'un des médecins. "Il a essayé de mordre une infirmière."

L'homme blessé lui raconte alors comment une chose pareille a pu se passer. Alors qu'il fait du camping dans une zone réglementée, il est réveillé en plein milieu de la nuit par un lézard-alligator qui se trouve dans sa tante et lorsque l'animal grimpe sur sa jambe, l'homme se met à paniquer.

Il s'empare alors d'un couteau et tente de poignarder l'animal. Malheureusement pour lui, il le rate et le couteau s'enfonce dans sa propre jambe.

Mais le pire reste à venir : lorsque l'homme finit par retirer le couteau de sa chair, l'instinct de l'animal menacé le pousse à aller se réfugier dans la plus petite ouverture la plus proche, là en l'occurrence, il s'agit de la plaie de l'homme. Une fois à l'intérieur, le lézard se retourne de façon à ce que sa tête soit vers l'ouverture de la plaie et se met en position de défense.

Voilà comment l'homme s'est retrouvé avec un lézard-alligator en colère dans sa jambe blessée.

Le reptile se défend bec et ongle contre toute personne s'approchant de sa cachette. En même temps, c'est normal.

Seanan a alors une idée : elle se plante devant l'animal et bouge sa main gantée devant lui. Son plan marche à la perfection, car l'animal se jette sur sa main et mord de toutes ses forces. C'est à ce moment-là que Seanan tire le lézard et le sort de la plaie. Elle se retrouve donc dans le box du patient avec un lézard-alligator nerveusement et fermement accroché à son gant.

Les sauveteurs décident de nommer le lézard Bowie et le mettent dans une boîte pour le transporter. Avant qu'ils ne quittent les lieux, le personnel de l'hôpital ainsi que l'homme blessé les remercient chaleureusement.

McGuire aurait aimé que la scène soit filmée, mais à l'époque personne n'avait de smartphones. Mais l'histoire se fera connaître à l'ancienne : en étant racontée de générations en générations.

Bowie a vécu six ans dans un terrarium et a coulé des jours heureux. Quant à l'homme qui s'est poignardé la jambe pour tuer l'animal, on ne sait pas ce qu'il est devenu !

Source:

Storify

Commentaires

Également féroce