Une Américaine construit un puits en Ouganda et sauve des vies

Attention, certaines images contenues dans cet article sont choquantes et peuvent heurter la sensibilité des internautes.

Isabella Innis est une jeune Américaine qui se rend en Ouganda pour travailler bénévolement à l’hôpital de Kampala, la capitale. 

Vimeo

Soudain, un garçon est emmené d’urgence à l’hôpital. Il s’appelle George. Il a 12 ans, et a parcouru des centaines de kilomètres durant 4 heures en moto-taxi depuis son village pour arriver ici. 

Vimeo

L’état du garçon est affolant. Il souffre de la typhoïde, à un stade avancé. Il est immédiatement pris en charge. C’est une chance, car son grand frère en est mort, quelques temps avant. 

"Comme beaucoup de petits villages en Ouganda, raconte Isabella, celui de George n’avait pas accès à l’eau potable, et c’est comme cela qu’il a contracté la typhoïde. Honnêtement, c’était vraiment sévère, et le processus de guérison a été long. Ce sont ces 3 mois passés ensemble qui nous ont rapprochés."

George doit rester alité, et Isabella passe beaucoup de temps avec lui dans son lit. Ils deviennent très complices.

Vimeo

De ce long traitement, George conserve les traces sur son ventre, à travers d’immenses cicatrices. 

Vimeo

"Quand on a ramené George chez lui, raconte Isabella, ils m’ont demandé de l’aide. Ils ont dit : 'eau potable'".

Le volontariat d’Isabella prend fin et elle retourne aux Etats-Unis. Mais elle n’a pas oublié la demande de George et de sa famille. Ces rencontres ougandaises l’ont vraiment transformée. 

"Je viens d’un pays où les gens ont des piscines et des matelas moelleux, mais ils ne trouvent pas de bonnes raisons de sourire. George, sa famille, ses voisins, dorment par terre. Pourtant ils ont des sourires radieux, à cause de quelque chose d’aussi basique que de l’eau. De l’eau potable."

Vimeo

La jeune femme se démène pour trouver les fonds nécessaires, demande le soutien de sa famille et de ses amis. 

Vimeo

"Construire un puits est devenu mon but. Mais c’est avant tout parce que j’ai rencontré George - mon ami, un garçon avec une grande cicatrice, un coeur énorme et une histoire qui vaut la peine d’être racontée."

La jeune femme parvient à son but. Elle retourne en Ouganda avec quelques uns de ses amis, et construit ce puits dans le village de George. L'eau jaillit, et tout le village danse de joie. C'est ainsi qu'avec une vraie détermination et une magnifique solidarité, Isabella améliore considérablement le quotidien de George et de son entourage.  

Vimeo

Vimeo

Voici la vidéo (en anglais) dans laquelle Isabella présente son projet :

Clean water for George from Isabella Innis on Vimeo.

Et celle qui évoque (en anglais aussi) son second voyage en Ouganda et la construction du puits :

George from Brother on Vimeo.

Parfois, une rencontre peut véritablement changer une vie, voire plusieurs, et c'est exactement ce qu'Isabella et George ont vécu. La jeune femme a tenu promesse et, 3 ans plus tard, est venue réaliser le souhait le plus cher de George et de sa famille. Avec de la motivation, de l'engagement et bien sûr de la solidarité, il est possible de monter des projets qui sauvent des vies. Cela nous rappelle qu'il faut fuir le défaitisme et l'inaction, et ne pas baisser les bras : quand on veut, on peut !

Commentaires

Également féroce