Des ouvriers extraient un bébé coincé dans un mur après un bombardement

Pendant l’été 2014, des ouvriers d’Alep, en Syrie, entendent des pleurs provenant du mur d’un bâtiment bombardé par le régime. Sans hésiter, ils tentent de casser le mur pour savoir ce qui est coincé derrière.

Pendant 16 heures, les ouvriers travaillent sans relâche pour sortir la chose qui ne cesse de crier à travers les plaques de ciment. Voici ce qu’ils sortent des débris :

Ce bébé a été emmuré vivant à la suite d’une attaque sur l’immeuble. On peut voir sa petite tête pleine de sang et de poussière alors que l’un des ouvriers le prend délicatement, pendant que les autres crient de joie “Dieu est grand”. 

Le bébé de deux mois se nomme Mahmud Ibildi et a été rendu à sa mère, qui avait été blessée lors de la même attaque qui a tué son mari et sa fille aînée. La vidéo a été postée par un groupe se nommant “La Défense Civile d’Alep”. Voici le nourrisson avec Khaled, son sauveur :

C’est un véritable miracle que le petit Mahmud s’en soit sorti pratiquement indemne alors qu’il a passé plusieurs heures emmuré vivant ! Tout cela, grâce au travail acharné de la Défense Civile Syrienne, qui compte plus de 2 900 volontaires qui travaillent dans tout le pays pour sauver des vies et ramener l’espoir dans un pays ruiné par des années de guerre civile. 

Commentaires

Également féroce