Une mannequin s'exhibe pour dénoncer les critères de beauté de la mode

À 20 ans, Agnes Hedengård est une jeune suédoise très belle. Du haut de son 1 m 80, cette jeune fille très sympathique possède une jolie silhouette longiligne. Toutes les personnes qui la croisent dans la rue pensent que c’est un mannequin. Et jusqu’à très récemment, elles avaient raison.

Instagram/Hedengard

À 15 ans, elle travaillait déjà en tant que mannequin et plus tard elle a même gagné la deuxième place du concours "Top model Suède". Mais un jour, elle a fini par ne plus être contactée et les agences ont commencé à l'éviter. La raison qu'elles avancent est stupéfiante : Agnes est trop grosse!

Instagram/Hedengard

À cette époque, elle mesurait 1 m 80 et pesait 56 kg, des chiffres qui la classaient dans la catégorie "sous-poids". Son IMC était de 17,5 alors que la normale se situe entre 19 et 20. Cela n'empêche qu'Agnes continue d’essuyer les refus : "Non, elle est beaucoup trop grosse. Nous travaillerons avec elle quand elle aura perdu des kilos. Un mannequin ne peut pas ressembler à ça". Elle finit donc par prendre une décision courageuse. En sous-vêtements, elle se filme devant un miroir pour montrer au monde entier ce que l’industrie de la mode appelle "Grosse".

youtube/AgnesHedengard

Elle en a eu assez de ces critères irréels et a voulu montrer l’exemple : "si un corps comme le mien est considéré comme trop gros, alors l’industrie de la mode a un problème. Ce monde est en train de montrer un exemple dangereux et nocif pour les jeunes femmes et la société." Depuis, Agnes travaille à mi-temps dans un magasin de vêtements car ses mensurations sont inacceptables pour l’industrie de la mode. Elle incite les personnes à s'accepter telles qu’elles sont et espère que le monde de la mode réalisera un jour à quel point ses critères sont absurdes et irréels.

Instagram/Hedengard

Voici sa vidéo en anglais: 

Wow ! Les critères de sélection sont encore plus insensés que je ne le pensais ! Il est vraiment temps que l’industrie de la mode repense ses critères de beauté qui en plus d’être complètement absurdes sont aussi très dangereux à la fois pour les mannequins mais également pour ceux et celles qui s’identifient à ces messages destructeurs.

Commentaires

Également féroce