Des grenouilles mutantes trouvées dans de l’eau polluée en Russie

Des chercheurs de l’Institut des sciences naturelles de l’université Federal District de l’Oural (Russie) ont trouvé des grenouilles mutantes dans un lac de la ville de Krasnouralsk, qui se situe dans la région de Tioumen, en Sibérie occidentale.  

La particularité de ces grenouilles mutantes ? Elles sont transparentes à tel point qu’il est possible de voir leur squelette et leurs organes internes à travers leur peau. Les scientifiques ont même pu observé les battements de leur coeur. 

En tout ce sont 60 grenouilles que les chercheurs ont trouvé dans le lac. En plus de l’absence totale de pigmentation de la peau, certains amphibiens possède un doigt supplémentaire sur chaque membre ou des excroissances anormales sur leurs épaules. 

Les scientifiques russes accusent la pollution de l’environnement et assurent que c’est la première fois qu’ils sont confrontés à des cas de grenouilles mutantes. “Les oeufs de grenouille n’ont pas de membrane propre pour se protéger d’un environnement pollué”, explique le Docteur Vladimir Vershinin, directeur du département zoologiques de l’université Federal District de l’Oural.

Les scientifiques poursuivent désormais leurs recherches pour établir et vérifier les causes exactes de leur mutation. 

Commentaires

Également féroce