Un policier offre des chaussures à celui qui lui a porté ses courses

Le policier Sebastian Goldman remplit fièrement son devoir depuis 18 ans déjà qu’il est entré dans la police de la ville d’Hueytown, en Alabama du Sud (USA). Ce soir là, il est à la caisse d’un supermarché et, comme souvent aux États-Unis, un jeune emballe ses courses dans des sacs en plastiques. Le jeune homme l’aide ensuite à porter toutes les commissions sous une pluie battante jusqu’à sa voiture. C’est là que le policier pose son regard sur les chaussures du jeune homme. 

Imgur/lewlewlemon

Sebastian Goldman se souvient : “Je l’ai regardé et j’ai demandé : “C’est quoi ce scotch ? C’est le nouveau truc que vous faites les jeunes ? Une nouvelle mode ? ” Mais le jeune homme répond que ce n’est pas du tout une nouvelle mode. Ses chaussures se sont cassées, mais il n’a pas les moyens de se payer une nouvelle paire avant que son prochain salaire ne tombe.

Le policier est profondément touché par les mots du jeune homme. Il a lui-même trois enfants et n’imagine pas qu’ils puissent vivre cela un jour. Alors il lui demande sa pointure. Sur le chemin du retour, il se rend dans un magasin de chaussures et achète une nouvelle paire et retourne au supermarché pour la donner au garçon, complètement abasourdi par son geste. 

Je ne savais pas si ton salaire allait tomber ce vendredi ou dans deux semaines, explique l’agent en lui donnant les chaussures. Le garçon lui demande : ”Qu’est-ce que je vous dois ?” Mais Sebastian voulait seulement faire une bonne action. “Je ne savais pas s’il devait rentrer à la maison à pied sous la pluie”, raconte-t-il. 

Le jeune employé du supermarché est tellement touché par ce geste de pure gentillesse qu’il le raconte à ses collègues et publie son histoire sur Internet. 

Imgur/lewlewlemon

Des milliers d’internautes ont été touchés de voir ce que ce policier a fait pour un jeune homme qu’il ne connaissait même pas. Sebastian Goldman prend son devoir très au sérieux et le jeune homme lui en sera toujours reconnaissant. 

Commentaires

Également féroce