Un enfant de 5 ans malade meurt dans les bras du Père Noël

Avec sa longue barbe blanche, ses yeux pétillants et son gros ventre rond, on comprend pourquoi Eric Schmitt-Matzen, originaire de Knoxville dans le Tennessee, est souvent confondu avec le plus célèbre des barbus au monde. Et chaque année, quelques semaines avant la fête préférée des enfants, Eric revêt le bon vieux costume rouge pour incarner l’idole de tous les enfants : le Père Noël ! Eric adore rencontrer les enfants, écouter leurs souhaits pour Noël et prendre des photos.

Mais un enfant restera à jamais gravé dans sa mémoire et ce, pour une raison bien particulière.

Il y a quelques semaines de ça, Eric reçoit un coup de téléphone d'une infirmière de l'hôpital de la ville : "Elle m'a dit qu'un garçon de 5 ans très malade voulait voir le Père Noël. Je lui ai alors répondu 'd'accord, laissez-moi enfiler mon costume et j'arrive.' Elle m'a alors répondu qu'il n'y avait plus de temps pour ça, que mes attributs naturels suffiraient et que je devais me dépêcher", se souvient Eric. 15 minutes plus tard, il arrive à l'hôpital où on lui indique la chambre du petit garçon. Lorsqu'il rentre, il marque un temps d'arrêt pour reprendre son souffle, il n'arrive pas à croire à quel point le garçon est petit et frêle dans son lit d'hôpital.

Eric parvient à reprendre ses esprits et se met tout de suite dans la peau de son personnage. Il s'approche du garçon avec un grand sourire et lui dit en imitant la voix du Père Noël : "J'ai entendu dire que tu allais rater Noël ? Il est hors de question que tu rates Noël, tu es mon premier petit lutin !" Non sans effort, le garçon lève alors la tête et lui dit : "C'est vrai ?" C'est à ce moment-là qu'Eric lui donne le cadeau, préparé par la maman du jeune patient, et le regarde déchirer le papier cadeau avec tous les efforts du monde.

Le garçon est exténué, mais il sourit et dit à Eric : "Il disent que je vais mourir. Comment saurai-je que je suis arrivé au bon endroit ?" Retenant ses larmes, Eric lui répond : "Lorsque tu arrives là où tu dois aller, dis-leur que tu es le premier lutin du Père Noël et ils te laisseront rentrer" "Vraiment ?", demande le petit garçon. "Bien sûr", répond Eric aussi enthousiaste que possible.

L'enfant malade passe ses bras autour du cou d'Eric et lui pose une dernière question : "Père Noël, est-ce que tu peux m'aider ?" Mais avant que Eric ne puisse lui répondre, le petit garçon lâche son dernier souffle. "Je suis resté comme ça, le serrant fort dans mes bras" se souvient Eric, un boule se formant dans la gorge. "J'ai pleuré tout le chemin du retour. Je pleurais tellement fort que je ne voyais plus la route."

Le lendemain, Eric et sa femme devaient rendre visite à leurs petits-enfants, mais ce dernier est si choqué et dérouté qu'ils décident de rester tranquillement à la maison. Eric n'a pas arrêté de pleurer pendant au moins trois jours et il lui a fallu des semaines pour arrêter de constamment penser à son "premier lutin".

Eric a sérieusement pensé à raccrocher son célèbre costume de Père Noël et ne plus jamais jouer ce rôle. Mais il a finalement décidé de remettre son ensemble rouge pour une dernière représentation. Comment cela s'est-il passé ? "Lorsque j'ai vu tous ces enfants sourire, ça m'a redonné l'envie. Cela m'a fait réaliser l'importance de ce rôle autant pour eux que pour moi", déclare Eric.

Les répercussions émotionnelles de ne pas avoir pu exaucer le dernier souhait d'un enfant a brisé Eric et lui a coupé l'envie de continuer à exercer ce métier qu'il aime tant. Heureusement, il a fini par reprendre goût en ce rôle qui lui colle si bien à la peau. Et il ne fait aucun doute que de nombreux enfants se réjouiront de cette décision !

Source:

USA Today

Commentaires

Également féroce