Une femme dénonce le fardeau de "charge mentale" qui touche les femmes

Emma est une artiste francophone engagée. À travers ses dessins, elle fait part de ses idées, ses opinions, ses coups de gueule. Le 9 mai 2017, elle publie une nouvelle mini-BD qui fait beaucoup parler d’elle.

Adepte des sujets qui fâchent, elle souhaite parler d’un problème encore trop peu connu mais pourtant si commun dans la plupart des couples : la "charge mentale".

Dans la plupart des couples hétérosexuels, la femme est bien trop souvent cantonnée au rôle de "responsable" des tâches domestiques et l’homme à celui de "exécutant", ce qui crée une charge de travail conséquent pour la femme. Pour l’expliquer simplement, Emma décide d’illustrer quelques exemples :

Ces petites situations qui s’accumulent au quotidien peuvent transformer la vie des femmes en un enfer, sans même que leur conjoint ne s’en rendent compte ! Sans le vouloir, la femme devient comme "emprisonnée" dans son rôle de gestionnaire, forcée à faire des tâches que l’homme n’a jamais été habitué à faire.

Bien trop souvent, l’homme ne se contente d’aider sa femme que lorqu'elle le lui demande, sans aucune initiative de sa part.

Mehaniq/Shutterstock

Évidemment, ces comportements communs (mais pas systématiques, bien heureusement) peuvent être changés. Et cela passe par un élément primordial : l’éducation ! Filles et garçons devraient recevoir une éducation indifférenciée. Pourquoi les filles devraient-elles jouer à la dinette et les garçons aux petites voitures ? Pourquoi seules les filles devraient aimer le rose ? Pourquoi les filles devraient aider à faire la cuisine et les garçons à tondre le gazon ?

Surtout, il est important de ne pas reproduire ces stéréotypes à la maison. De la naissance jusqu’à la fin de l’adolescence, les enfants enregistrent inconsciemment tout ce qu'ils vivent au quotidien, pour finalement le reproduire eux-mêmes une fois adultes.

Avec cette mini-BD, Emma met le doigt là où ça fait mal. Dans les commentaires, les femmes confirment ses dires. Beaucoup d'hommes, eux, semblent tomber des nues ou se passent de commentaire. Pour que les choses changent, une prise de conscience de la part de tous est nécessaire ! Il existe bien des couples où la charge du travail est équitablement répartie entre les deux partenaires. Si c’est possible pour eux, alors pourquoi pas pour les autres ? 

Commentaires

Également féroce