Des villageois prennent un animal inoffensif pour un démon et le tuent

En Amérique centrale, une légende raconte que lors des nuits noires, un énorme chien à la fourrure sombre, aux yeux couleur sang et aux intentions diaboliques, suit secrètement toutes celles et ceux s'aventurant hors de leur maison. Cette créature diabolique se fait appeler El Cadejo.

Certains pensent qu'il existe deux types de Cadejo : celui aux yeux bleus et à la fourrure blanche qui accompagne et protège les voyageurs de nuit et celui aux yeux rouges et à la fourrure noire qui traquent les soulards à la moralité douteuse afin de les tourmenter et parfois même, les tuer. Si un Cadejo noir vous poursuit dans la nuit, la seule chance que vous avez de vous en sortir est d'attendre que le Cadejo blanc se manifeste pour vous protéger... mais cela n'arrive pas souvent.

Personne n'a vu ces créatures et les seules personnes susceptibles de les avoir vues n'ont jamais survécu pour pouvoir le raconter.

 

Lorsque les villageois de San Rafael Pacaya II au Guatemala remarquent que quelque chose d'étrange est en train de se produire dans leur région, ils commencent à craindre le pire. Des animaux disparaissent du village et ceux qu'ils retrouvent sont morts. Les villageois ne comprennent pas ce qu'il se passe, mais des disparitions se produisent chaque nuit. C'est de là qu'émanent les rumeurs sur le retour du Cadejo !

Terrifiés à l'idée que des créatures horribles viennent détruire leur village, les habitants prennent une décision radicale : ils vont chercher le Cadejo et en finir une bonne fois pour toute avec lui. Ils lancent alors des parties de chasse chaque nuit et très vite, ils trouvent ce qu'ils croient être la créature effrayante semant le trouble dans leur village.

Sans hésiter, ils lui sautent dessus et la tuent.

Mais ces villageois ne se doutent pas un seul instant qu'ils viennent de commettre une terrible erreur. La "créature de l'enfer" qu'ils viennent de battre jusqu'à la mort n'est pas du tout El Cadejo. C'est en réalité un animal sans défense dont la race est en voie de disparition : un Kinkajou.

Les villageois tentent d'excuser leur geste en clamant n'avoir jamais vu un tel animal auparavant et que son apparence ressemble à celle du Cadejo. Mais s'il n'avait jamais vu un kinkajou, c'est parce que ces animaux sont tellement effrayés par les humains qu'ils s'en tiennent éloignés le plus possible.

 

Ce qui est arrivé à ce pauvre Kinkajou est impardonnable : cet animal totalement inoffensif est incapable d'attaquer qui que ce soit. Mais les disparations restent à ce jour inexpliquées.

Il semblerait que le mystère du Cadejo reste entier. Les histoires et légendes existent pour nous apprendre certaines choses et surtout, pour nous faire réfléchir, mais il ne faut jamais les confondre avec la réalité. De nombreuses créatures sur Terre ressemblent à quelque chose tiré de nos pires cauchemars, même si dans la réalité elles sont totalement inoffensives et dans certains cas, sont même menacées de disparition.

En espérant que ces villageois prendront le temps de réfléchir avant de prendre une décision, aussi terrible que celle-ci, la prochaine fois. La survie d'une espèce peut parfois dépendre de ce simple temps de réflexion !

Commentaires

Également féroce