Une fillette se fait enlever par un pédophile à cause d'Internet

En 2002, une jeune fille de 13 ans qui a tout pour être heureuse, quoi qu'un peu naïve, appelée Alicia a pris la pire décision de sa vie. Voici un petit récapitulatif de la situation.

Huit ou neuf mois avant les faits, le frère d'Alicia lui montre un jeu en ligne sur l'ordinateur. Pas toujours très intéressée par les jeux de son frère, elle trouve, néanmoins, un moyen d'en profiter en s'amusant et en discutant avec les élèves, plus ou moins populaires, de l'école.

Mirror

Par le biais des amis de ses amis, elle fait vite la connaissance d'un garçon presque du même âge qui semble s'intéresser à elle. Peu à peu ce garçon devient un ami avec qui elle peut parler, demander conseil ou même se plaindre. Internet peut offrir de belles choses.

Retour en 2002 : jour de l'an. Alicia est chez elle avec sa famille. La Saint-Sylvestre est toujours un jour de fête, sa mère a donc préparé un superbe repas pour l'occasion. Tout le monde est là : son père, son frère avec sa petite-amie et sa grand-mère. Alicia ne le sait pas encore mais cette soirée va être son dernier souvenir d'enfance joyeux.

Pendant le repas, juste avant le dessert, Alicia dit à sa mère qu'elle ne se sent pas très bien et qu'elle va aller s'allonger. Mais au lieu d'aller dans sa chambre, elle se faufile à travers la porte d'entrée et se dirige vers la rue où le garçon d'Internet l'attend.

Ce genre de comportement semble totalement normal pour Alicia. Pourtant, elle n'aurait jamais fait ça avant, elle détestait le noir et le froid et alors qu'elle avance elle pense soudain : "Mais qu'es-tu en train de faire ? C'est très dangereux et tu devrais rentrer à la maison." C'est au moment où elle fait demi-tour et qu'elle retourne chez elle qu'elle entend quelqu'un crier son nom.

Tout ce dont se souvient Alicia ensuite, c'est d'être assise dans une voiture à côté d'un homme (loin d'être un jeune homme de son âge). Elle est totalement apeurée.

Wikipedia

 

Les faits qui suivent sont plutôt perturbants. 

La voiture dans laquelle est prisonnière Alicia roule pendant 5 heures et l'emmène de la Pennsylvanie à la Virginie. L'homme l'a fait descendre dans une cave, lui retire ses vêtements et lui met un collier de chien dont pend une laisse attachée directement au sol. Il la regarde et lui dit "Ça va être vraiment dur pour toi. Alors vas-y, pleure."Il finit par la violer, la battre et la torturer.

L'enfer a duré 4 jours, pendant lesquels son ravisseur a posté en ligne des vidéo de lui la maltraitant.

C'est ce qui a fini par sauver la vie de Alicia : quand un utilisateur (oui, un autre amateur de pornographie infantile) a reconnu Alicia et a appelé les autorités. L'utilisateur a alors envoyé une capture d'écran et l'adresse IP de l'agresseur d'Alicia. 

BBC

À l'âge de 14 ans, Alicia commence à partager son histoire. Elle parle régulièrement des violences qu'elle a subies par son agresseur, Scott Tyree. Elle s'est rendue dans plusieurs écoles pour parler des dangers d'Internet et de la manipulation des mineurs. Aujourd'hui, près de 14 ans après, elle continue de lutter pour la sécurité des enfants sur Internet. Porte parole de personnes disparues, elle a fondé le Alicia Project, un groupe dont l'objectif est de faire prendre conscience des possibilités d'enlèvement des enfants à cause d'Internet. Elle est également l'homonyme de la loi Alicia's Law.

Alicia avoue qu'il lui a fallu beaucoup de temps avant de pouvoir à nouveau faire confiance aux personnes ou créer de nouvelles relations. Pour elle, les relations intimes sont un véritable calvaire. Mais cet horrible événement s'est soldé par une fin heureuse : Alicia a fini par épouser un homme dont elle dit qu'il est son meilleur ami, en juillet.

Et pour que cela soit encore plus beau, le mariage a eu lieu le lendemain de sa remise de diplôme ! Elle dispose actuellement d'une licence en psychologie et est sur le point de finir son master en psychologie judiciaire.

Bravo, Alicia ! 

Quelle merveilleuse fin pour une enfance si difficile. Nous souhaitons tout le bonheur du monde à Alicia et espérons que de nombreux enfants pourront être sauvés par le biais de son travail.

Commentaires

Également féroce