Une jeune fille de 18 ans dessine sa vie de schizophrène

Certaines maladies mentales sont si graves qu'elles modifient totalement la perception du monde "normal" des personnes en souffrant. Que ferions-nous si nous voyions tout différemment, entendions des voix que d'autres n'entendent pas ou percevions des silhouettes étranges que nous prendrions pour des monstres ?

C'est dur d'imaginer quelque chose que nous ne connaissons pas ou dont nous n'avons jamais fait l'expérience. Kate, une jeune fille de 18 ans atteinte de schizophrénie, tente de donner au reste du monde une vision de sa vie et de sa façon de percevoir les choses.

Kate dessine ses hallucinations afin de pouvoir les comprendre elle-même et de les partager avec les autres. De cette façon, ses proches peuvent se faire une idée de ce qu'elle vit au quotidien.

"Dans mes hallucinations, j'entends souvent des voix, des effets sonores, des bruits étranges et je vois des insectes, des visages et des yeux", écrit-elle sur Instagram.

Voici une série de dessins qu'elle a faits :

1. "C'est un auto-portrait. J'ai regardé dans le miroir et mes yeux ont fait ça, alors j'ai peint."

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

 2. "Je ressens de vives émotions et j'entends des voix qui me disent de mettre le feu à certaines choses."

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

 3.

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

 4. "Voici Birdie, elle chante pour moi."

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

 5.

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

 6.

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

 7.

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

 8.

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

9. 

 

Una publicación compartida de Kate (@awkwardapostrophe) el

Des dépressions aux cas plus extrêmes tels que celui de Kate, les maladies mentales peuvent être un véritable mystère pour ceux n'en souffrant pas. Même les spécialistes ont parfois du mal à comprendre ce que vivent leurs patients. Ainsi, lorsque ces derniers parviennent à dépeindre leur expérience par des dessins, l'art ou la littérature, ils nous offrent l'opportunité d'en apprendre un peu plus sur ce mystère.

Plus on en apprend sur les choses, plus il facile de les comprendre et de trouver, dans certains cas, des traitements efficaces. Ou au moins, faire preuve d'empathie à l'égard des personnes souffrant de ce genre de maladies. On ne peut qu'admirer le courage de cette jeune fille qui a voulu dévoiler son secret au monde entier.

Source:

boredpanda

Commentaires

Également féroce