Des parents donnent du cannabis à leur fils pour soigner son cancer

À ses 13 ans, l'Anglais Deryn Blackwell est diagnostiqué avec une leucémie et doit immédiatement commencer un traitement. Deryn se bat comme un véritable guerrier contre la maladie pendant un an, mais le sort semble s'acharner sur le pauvre garçon : il apprend qu'il est également atteint d'une autre forme de cancer en plus de la leucémie.

La leucémie est déjà compliquée à battre pour le garçon, s'ajoute à cela le diagnostic d'une maladie rare, le sarcome à cellules de Langerhans. Peu de cas de cette maladie ont été documentés et aucun ne présente une situation similaire à celle de Deryn. Le garçon souffre énormément, sa mère se souvient de son état : "les doigts de mon fils étaient extrêmement durs et tout noirs à cause d'un staphylocoque. Ses ongles tombaient et il était à vif. Des plaies se formaient sur sa chair. Tous les jours, il me suppliait 'dis-leur de me couper les mains s'il te plaît maman, j'en peux plus'".

L'état de Deryn est tel que les médecins ont peu d'espoir quant à sa survie. Ils ne lui donnent que deux semaines à vivre et décident de l'envoyer dans un centre de soins palliatifs. Ses parents sont tellement désespérés qu'ils décident d'essayer quelque chose de très inhabituel : donner à Deryn du cannabis. Les médecins avaient dit aux parents que le cannabis pouvait améliorer l'état de leur fils, mais qu'aucune étude n'avait été réalisée sur les enfants, de fait, eux-mêmes ne pouvaient pas en donner à l'enfant. Les parents de Deryn se retrouvent donc contraints et forcés de regarder leur fils souffrir, impuissants. Mais ils finissent par avoir une idée !

"Nous ne pouvions tout simplement pas restés assis les bras croisés à regarder notre fils vivre ses derniers instants complètement shooté à la morphine. Donc je suis allée acheter une cigarette électronique, un équipement adapté à ce genre de pratique", explique la mère de Deryn. De son côté, le père du garçon tente de prendre contact avec un dealer pour se procurer du cannabis. Il prend des risques sachant que s'il se fait attraper par la police, il peut faire jusqu'à 5 ans de prison, mais ce père de famille est déterminé à tout faire pour son enfant.

Deryn devient de plus en plus faible et les parents savent qu'ils n'ont désormais plus rien à perdre. Ils emmènent l'inhalateur (qui ne crée aucune combustion et est donc plus sain) et tentent leur chance. Les résultats sont probants : en une heure seulement, l'état de Deryn s'est considérablement amélioré. L'enfant n'a plus de douleurs et peut enfin discuter avec sa mère. Il ne faut pas attendre longtemps avant que les médias britanniques ne s'emparent de l'affaire.

Le corps soignant n'en revient pas. Jour après jour, l'état de Deryn n'a de cesse de s'améliorer et au bout de quelques semaines, il est clair que sa vie n'est plus en danger. Le garçon finit même par quitter l'hôpital et rattraper son retard scolaire. C'était en 2013. Aujourd'hui, Deryn a 17 ans et il est complètement rétabli grâce à la volonté et détermination de ses parents qui ont tout risqué pour lui sauver la vie. 

Lorsque l'on entend une histoire comme celle-ci, il est difficile de ne pas croire aux vertus thérapeutiques du cannabis. Les résultats de ce remède naturel sont bluffants. Deryn et ses parents sont reconnaissants envers les médecins qui ont donné ce conseil aux parents et espèrent que des recherches seront menées sur le sujet afin de pouvoir sauver plus de vies.

Commentaires

Également féroce