Un bébé souffre d'une maladie de peau rare à la naissance

Attention, certaines images sont choquantes et pourraient heurter la sensibilité des internautes.

Danni Latham, originaire de Sutton Coldfield en Angleterre, est folle de joie lorsqu'elle met au monde sa fille, Isla, le 20 juillet 2014. Cela fait longtemps qu'elle désire plus que tout être mère et son souhait est enfin exaucé. Les diverses échographies réalisées pendant la grossesse n'ont rien montré d'anormal, par conséquent, Danni pense alors que tout va bien pour son enfant. Pourtant, lorsque que la sage-femme pose l'enfant sur son torse après l'accouchement, elle se rend compte que quelque chose ne va pas. La petite fille hurle et semble être en souffrance.

Après un examen poussé du nourrisson, les médecins s'aperçoivent que ce dernier n'a pas de peau sur les mains et les pieds. Ils pensent alors que le bébé souffre d'une infection et administrent donc des médicaments pensant que cela va résoudre le problème. La jeune femme fait entièrement confiance aux médecins, or, elle est loin d'imaginer la tournure que va prendre la suite des événements.

Une nuit, Danni se réveille et voit un groupe de médecins autour du berceau de sa fille. L'infection de Isla a empiré et ses jours sont désormais en danger. Aucun membre du corps médical n'avait déjà vu un tel cas : les médicaments n'ont fait qu'empirer l'état de Isla ! Des cloques et auréoles rouges recouvrent le petit corps du bébé et il semblerait que les médecins ne trouvent aucun traitement pour apaiser, atténuer et faire disparaitre cette infection. Aussi, lorsque le corps médical annonce à Danni que sa fille est condamnée, elle est effondrée et complètement anéantie.

Mais à force d'examens et de recherches, les médecins finissent par diagnostiquer le mal qui ronge Isla : une maladie génétique rare appelée épidermolyse bulleuse. On surnomme souvent les enfants atteints de cette maladie orpheline "les enfants papillons", parce qu'ils ont la peau aussi fragile que les ailes d'un papillon. Un simple frottement peut provoquer l'apparition de cloques ou de saignements. Et le pire dans tout ça est qu'il n'existe aucun remède contre cette maladie.

Certaines formes de cette maladie sont mêmes mortelles, mais heureusement pour Isla, la sienne n'est pas si sévère. Cela n'empêche pas pour autant qu'une route difficile attend cette maman et sa fille.

Il y a certains jours où la maladie de Isla est presque insupportable pour la petite fille. La douleur peut durer des heures et elle n'arrête pas de pleurer. Danni fait tout ce qu'elle peut, mais il est très difficile, voire impossible, de soulager ce genre de douleurs. Et lorsque la douleur physique n'est pas là, c'est la souffrance émotionnelle qu'il faut gérer. Des inconnus s'approchent de Danni dans la rue et l'accusent de maltraitance sur son enfant parce que les blessures de Isla ressemblent à des brûlures. Par conséquent, nombreux sont ceux qui pensent que la mère expose son nourrisson au soleil sans lui mettre de crème solaire, par exemple.

Mais Danni et Isla sont des battantes et forment une belle équipe. Aujourd'hui, Isla est âgée de deux ans et elle a montré aux médecins que leur pronostic n'était pas bon. Tous les jours, Danni prend soin de sa fille, lui retire le fluide douloureux de ses cloques, l'enduit de lotions spéciales et couvre ses plaies avec des bandes.

Lorsque Danni voit le courage avec lequel sa fille lutte contre son destin, elle sait que cela en vaut la peine. Malgré la douleur, elles continuent à vivre et partager des moments de pur bonheur. Et ça, ça n'a pas de prix. Danni fait tout pour sa "petite fille papillon", y compris lancer des appels aux dons pour l'aider à payer les frais médicaux. Le prix du traitement (qui ne guérira pas, mais apaisera les douleurs) est exorbitant, mais Danni est prête à tout pour que sa fille puisse en bénéficier. Toutes les personnes qui souhaitent prendre part à cette cause peuvent faire un don en se rendant sur leur site internet.

Ensemble, elles sont sûres d'y arriver et montrer au monde entier que Isla peut vivre une vie merveilleuse malgré la maladie. Pendant longtemps, Danni n'osait pas parler de la maladie de sa fille, mais aujourd'hui, elle est prête à dire la vérité au monde entier car elle sait que c'est le seul moyen de lui venir en aide pour lui permettre de mener une vie normale.

Commentaires

Également féroce