Un matador basque meurt des suites d'une corrida

Ivan Fandiño est un matador basque réputé, âgé de 36 ans. Lors d'un festival de corrida à Mont-de-Marsan, en France, il entre dans l'arène. L'homme est en confiance : il a gagné son précédent combat, et a coupé l'oreille du taureau.

Mais c'est une autre bête cette fois-ci. Face à lui, il y a un taureau surexcité, qui pèse plus d'une demi-tonne.

La confrontation commence. De la poussière se soulève dans l'arène à chaque déplacement du taureau. L'ambiance est tendue, le public retient son souffle. 

Ivan Fandiño veut effectuer une quite, c'est-à-dire une passe avec une cape. C'est un mouvement classique de la tauromachie. Mais rien ne se passe comme prévu. 

Facebook / Les JT du week-end de France 3

L'homme se prend les pieds dans la cape, trébuche et tombe au sol. Le taureau lui fonce dessus, et l'une de ses cornes transperce le poumon de l'homme.

Ce dernier crie "Dépêchez-vous, je vais mourir", avant d'être emmené en urgence à l'hôpital. Il succombe à la mort après deux arrêts cardiaques dans l'ambulance. La famille royale espagnole lui a rendu hommage, saluant son talent. 

Voici la vidéo du combat : 

Ivan Fandiño est mort dans l'exercice de sa passion, la tauromachie. Cela fait malheureusement partie du risque à exercer son métier si particulier. Soulignons néanmoins que la pratique de la tauromachie est barbare et très violente envers les taureaux : le spectacle consiste à torturer ou à mettre à mort une bête, pour le plaisir du public. Si la corrida vous révolte, vous pouvez signer cette pétition pour exiger l'éradication de la tauromachie. 

Source:

Daily Mail, BFMTV

Commentaires

Également féroce