Une adolescente perd la moitié de son visage dans un accident

Chrissy Steltz a 16 ans. C’est une lycéenne brillante, qui a un amoureux nommé Will O’Brien.

Youtube / ABC News

Un soir, elle passe la soirée avec ses amis dans un bar. "On était en train de faire ce que les jeunes ne devraient pas faire : boire." Et quand elle se rend dans l’arrière-salle pour rejoindre des amis, elle tombe nez à nez avec un objet potentiellement mortel. 

Youtube / ABC News

Un de ses amis tient un fusil de chasse. Il s’agit d’une arme volée quelques jours plus tôt en présence de Chrissy. 

"Je lui ai dit ‘pose ce truc avant de tuer quelqu’un’. Il m’a répondu ‘il n’est pas chargé’. Et c’est alors que ma vie a changé."

L’ami qui tient le fusil pense que l’arme est vide. Il tire sur Chrissy à bout portant, en plein visage.

Son petit ami, Will O’Brien, raconte : "elle ressemblait à un animal blessé qui tentait de se relever. Ce que j’ai vu, c’est une blessure à laquelle personne ne survit, sauf quelqu’un de vraiment fort."

La jeune fille est transportée d’urgence à l’hôpital. Les chirurgiens se battent pour qu’elle reste en vie. Elle est placée en coma artificiel. Les médecins ne savent pas quel sera son état cérébral au réveil, si réveil il y a. 

Youtube / ABC News

Puis Chrissy ouvre les yeux. "Dans mon esprit, j’étais en voyage à la plage avec ma famille. J’ai pensé que je m’étais endormie sur la banquette arrière de la voiture."

Chrissy ne s’en est pas sortie indemne, loin de là. La moitié de son visage a été arrachée, elle a perdu la vue, l’odorat, une partie de l’audition et du goût. 

Youtube / ABC News

De la lèvre supérieure aux sourcils, son visage n’est plus qu’une béance.

Youtube / ABC News

Chrissy porte au quotidien un masque noir sur le visage, pour le cacher.

Youtube / ABC News

Mais Chrissy est une jeune fille d’une force et d’un courage hors du commun. Elle étudie le braille, apprend à vivre ainsi, et reprend ses études aussi vite que possible. Malgré ce drame qui a bouleversé sa vie, elle a obtenu son diplôme sans retard et avec mention.

C’est en suivant un cours pour aveugles que Chrissy rencontre l’homme de sa vie, Geoffrey Dilger. Il a perdu la vue à 16 ans lui aussi, en raison d’une maladie génétique rare. 

Youtube / ABC News

Aujourd’hui, 11 ans après l’accident, ils forment un couple heureux. Ils sont les parents d'un petit garçon nommé Geoffrey Junior. 

Youtube / ABC News

Chrissy dit ne rien regretter. Une chose cependant la tourmente : elle aimerait vivre à visage découvert pour que son fils puisse la voir.

Or, une greffe du visage est irréalisable sur le visage de Chrissy.

Mais deux chirurgiens de renom lui en ont fabriqué un en silicone. 

Youtube / ABC News

Ce visage en silicone s’accroche par un système d’implants métalliques. Les yeux sont fixes, et la délimitation entre la silicone et la peau est visible.

Youtube / ABC News

Quand la maman de Chrissy la voit pour la première fois arborer son visage, elle en pleure : "elle est magnifique".

Youtube / ABC News

Le petit garçon peut désormais admirer le visage de sa mère, et non plus un masque noir. La première fois qu'elle lui dévoile son visage, la réaction du petit garçon est adorable ! Il ne semble pas remarquer la différence : il est tout sourire pour sa maman, comme d'habitude !

Youtube / ABC News

"Comme ça, dit Chrissy, il peut regarder sa maman et voir qu’elle est aussi normale que les autres." Maintenant que Chrissy a à nouveau un visage, ce qu'elle souhaite plus que tout est d'"être traitée comme n’importe qui d’autre."

Vous pouvez retrouver toute l'histoire de Chrissy dans cette vidéo (en anglais) :

Chrissy est une femme très forte, courageuse, et dont l'envie de vivre n'a pas été diminuée par le drame sans nom qu'elle a connu adolescente. Son parcours est admirable. Elle est aujourd'hui une femme épanouie, qui en retrouvant un visage a recouvert une forme de dignité : celle de ne pas être dévisagée dans la rue. Souhaitons-lui encore plus de bonheur !

Source:

Paris Match

Commentaires

Également féroce