Une Américaine piège un magazine avec des clichés audacieux en bikini

Brooke Birmingham originaire des Quad Cities (agglomération aux abords du Mississippi, États-Unis) est une jeune femme svelte et athlétique, mais cela n'a pas toujours été le cas. La jeune femme de 29 ans a souffert d'obésité pendant de longues années, elle a pesé jusqu'à 150 kg. Elle a fini par obtenir sa silhouette de rêve en faisant régulièrement de l’exercice et en suivant un régime strict. Elle a perdu plus de 77 kg au cours de ces dernières années et a souhaité partager le résultat de ses efforts avec le monde entier sur son blog

Ayant acquis beaucoup de notoriété sur la toile, Brooke a été approchée par le magazine de fitness, Shape. Un journaliste l'a contacté en lui proposant d'écrire un article sur elle pour l'un de leur prochain numéro. Ce dernier lui a alors demandé d'envoyer des photos d'elle en bikini pour illustrer l'article, ce qu'elle a fait avec enthousiasme sans savoir ce que cela allait engendrer.

Mais la réaction de Shape à l'égard de cette photo a surpris la jeune femme. En effet, le journaliste lui a fait parvenir un e-mail en lui demandant d'envoyer un autre cliché d'elle. Brooke était "superbe" sur le précédent, mais le journaliste avait désormais besoin d'un cliché d'elle portant un t-shirt. Décontenancée par cette demande, Brooke a alors demandé au journaliste les raisons de ce changement brutal et pour seule réponse, ce dernier a mentionné un changement dans la politique du magazine. Apparemment, les histoires personnelles comme la sienne ne devaient contenir que des photos de personnes totalement habillées. Pour Brooke, cette excuse est un faux prétexte au vu du genre de clichés que le magazine affiche d'habitude.

Imgur

Brooke s'est sentie humiliée et a écrit sur son  blog: "Pendant des années, j'ai eu honte de mon corps et l'ai caché, car il ne répondait pas aux 'critères' de beauté. Le fait qu'on me demande d'envoyer une photo de moi en t-shirt me replonge dans cette période de ma vie où je ne supportais pas mon corps et en avais honte. Comme si je ne pouvais pas mettre de bikini à cause de la forme de mon ventre." Brooke, qui est fière de son corps, a décidé de ne pas envoyer de photo en t-shirt. "Une histoire sans photo de moi en maillot de bain n'aurait pas été mon histoire", déclare Brooke de façon catégorique.

Brooke a été acclamée sur la toile pour sa décision. Sur Facebook, elle a reçu des milliers de messages d'encouragement de femmes qui disent admirer sa confiance et sa volonté. Avec sa position, Brooke l'a emporté sur le culte du corps qui considère uniquement les corps à la peau ferme comme beaux et acceptables. Shape a insisté à maintes reprises pour que Brooke leur envoie une autre photo, mais cette dernière est restée campée sur ses positions. "Ce cliché est celui qu'ils auraient dû montrer, car il donne de l'espoir aux personnes", déclare-t-elle. Et toutes les femmes du monde lui donnent raison.

La façon dont Brooke expose au grand jour l'hypocrisie de l'industrie du fitness mérite des salves d'applaudissements. Nous devrions tous prendre exemple sur elle et ne pas se sentir oppressés par ce que nous voyons dans les publicités ou par la notion de la silhouette parfaite, car au final, nous avons le corps que nous avons et il est unique !

Commentaires

Également féroce