Un enfant abandonné croit encore en la bonté humaine

Vous ne croirez pas à cette histoire. Un homme a partagé sur Facebook son expérience touchante avec ce petit garçon.

Il y a quelque temps maintenant, une personne m’a apporté une boutonnière de rose à accrocher au revers de mon costume chaque dimanche. J’ai toujours eu une fleur le dimanche matin, alors je n’y pensais plus vraiment. C’était un joli geste que j’ai apprécié, mais qui est devenu banal. Un dimanche cependant, ce geste ordinaire est devenu très spécial.

Alors que je quittais le service du dimanche, un très jeune homme s’approche. Il s’avance directement vers moi et me dit : "Monsieur, qu’allait vous faire de votre fleur ?"

Au début, je ne savais pas de quoi il parlait, mais j’ai ensuite compris. J’ai dit : "Tu veux dire ça?" en pointant du doigt la rose accrochée à ma veste.

Il a dit : "Oui Monsieur. J’aimerais l’avoir si vous pensez la jeter." J’ai souri et lui ai dit qu’il pouvait avoir ma fleur avec plaisir, lui demandant ce qu’il allait en faire.

Le petit garçon, qui devait avoir moins de 10 ans, m’a regardé et a dit : "Monsieur, je vais la donner à ma mamie. Ma mère et mon père ont divorcé l’année dernière. J’habitais avec ma mère, mais quand elle s’est remariée, elle voulait que j’aille vivre avec mon père. J’ai vécu avec lui pendant un long moment, mais il a dit que je ne pouvais pas rester. Alors il m’a envoyé chez ma grand-mère. Elle est très gentille avec moi. Elle me fait à manger et s’occupe de moi. Elle a été si gentille que je veux lui donner cette jolie fleur pour la remercier de m’aimer."

Quand il a fini, je pouvais difficilement parler. Mes yeux se sont remplis de larmes et j’ai tout de suite su qu’il avait profondément touché mon âme. J’ai attrapé et détaché ma fleur. La tenant dans ma main, j’ai regardé le petit garçon et lui ai dit : "Petit, c’est la plus belle chose que j’ai jamais entendue, mais tu ne peux avoir cette fleur parce que ce n’est pas suffisant. Si tu regardes en face du pupitre, tu y verras un gros bouquet de fleurs. Différentes familles les achètent pour l’église chaque week-end. S’il te plaît, donne ces fleurs à ta grand-mère car elle mérite le meilleur."

Comme si je n’avais pas suffisamment été touché, il dit une dernière chose que je n’oublierai jamais : "Quelle super journée ! Je demande une fleur, et je repars avec un bouquet !"

Instagram/sarahulsey

Ce petit garçon est reconnaissant pour quelque chose que beaucoup de personnes considèrent comme acquise : l’amour et le sentiment d’appartenance. Normalement, il aurait dû le recevoir de ses parents, mais même en sachant qu’il a été abandonné, il a l’air de toujours croire en la bonté humaine. 

Commentaires

Également féroce