Malgré les incestes de son enfance, elle survit de manière exemplaire

Beth Thomas a seulement un an lorsque sa mère meurt et qu'elle se retrouve seule avec son frère sous la garde de leur horrible père. Comme piégés dans un cauchemar, les deux enfants sont gravement négligés par leur père violent qui, par la même occasion, abuse sexuellement de sa fille sans défense.

YouTube/MarkLegg87

À 19 mois, Beth et son frère sont enfin secourus et placés dans une famille d'accueil. L'arrière du crâne de son frère de sept mois est plat (à force de rester allongé toute la journée dans son berceau) et ce dernier n'arrive même pas à lever sa tête. Beth est perturbée et n'arrête pas de faire des cauchemars.

YouTube/MarkLegg87

Les parents adoptifs n'ont pas eu vent de l'histoire atroce des enfants. Mais plus le temps passe et plus l'étrangeté du comportement de Beth inquiète la famille. La petite fille se masturbe à s'en faire saigner. Elle plante des aiguilles dans son petit frère et sur les animaux de la famille. Un jour, elle cogne la tête de son frère contre le bitume avec pour intention de le tuer.

YouTube/MarkLegg87

Craignant pour leur sécurité et celle des autres, les parents adoptifs décident de l'emmener voir un psychiatre. Son enfance terrible refait alors surface. La petite fille est incapable de faire preuve d'amour ou de sympathie à cause des abus et de la négligence qu'elle a subis. Elle parle même de vouloir poignarder ses parents au milieu de la nuit, sans la moindre émotion.

YouTube/MarkLegg87

Pour son bien, Beth est alors internée dans une institution pour enfants ayant été abusés ou négligés. Dans ce centre, le spécialiste qui s'occupe de Beth sait comment maîtriser son comportement, mais également comment lui apprendre à aimer et à accepter l'amour des autres. Beth finit par comprendre ce que c'est que d'être une personne digne de confiance et valorisée. Elle prend conscience de l'importance qu'elle a dans ce monde.

YouTube/MarkLegg87

Après une année intense de thérapie, Beth ressemble presque aux fillettes de son âge. Elle peut enfin aller dans une école publique, se fait des amis et chante dans une chorale paroissiale. Or, la route est encore longue pour la fillette dont les blessures psychologiques sont extrêmement profondes.

YouTube/MarkLegg87

Grâce à un traitement approfondi, Beth a appris à ressentir de l'empathie pour les autres et à faire confiance. Diplômée de l'université, elle est aujourd'hui infirmière. Elle a même reçu une récompense pour son travail hors pair au sein du service maternité.

facebook/Danny G. Ardanuy

Voici un reportage sur l'histoire incroyable de Beth (en anglais) :

Beth portera toujours les stigmates de son enfance douloureuse mais malgré tout, elle a réussi à monter que tout le monde peut panser ses blessures psychologiques si l'aide apportée est adéquate. Son cas illustre malheureusement les conséquences de la maltraitance et des abus sexuels perpétrés sur les enfants. Il est difficile d'imaginer ce que Beth serait devenue si elle n'avait jamais rencontré sa nouvelle famille et été suivie. Son bonheur et sa réussite aujourd'hui sont un hommage à tous ceux qui l'ont aidée à s'en sortir.

Commentaires

Également féroce