Un enfant autiste écrit un poème et émeut toute la toile

Benjamin Giroux est un petit garçon autiste de 10 ans qui vit à Plattsburgh, dans le Missouri. À cause de sa maladie, il n’a pas une vie facile. Malgré la stabilité et l’amour de sa famille, il a du mal à se faire des amis et à s’intégrer à l’école. Jusqu’au jour où un devoir donné par son professeur va changer sa vie.

Youtube/WTHR

Ce jour-là, on demande à Benjamin d’écrire un poème qui commence par "‘je suis" et "je me demande". Un vrai défi pour lui qui a du mal à s’exprimer et à écrire. Il ne se décourage pas pour autant et se met à la tâche sans attendre.

Youtube/WTHR

Benjamin complète les deux première lignes par ces mots d'une grande beauté : "Je suis bizarre, je suis nouveau. Je me demande si vous aussi. J’entends des voix dans l’air. Vous non, et ce n’est pas juste".

Ses parents le lisent et fondent en larmes. "Nous sommes tous les deux très fiers mais aussi désemparés de savoir comment il se sent." Ils sont très émus par la justesse de ces mots, qui montrent bien que leur enfant autiste est loin d’être "débile", contrairement aux idées reçues sur les autistes, mais simplement victime d’une maladie qui empêche les autres de voir ses vraies capacités. 

Youtube/WTHR

Son père, Sonny, l’encourage à continuer le poème. Benjamin est à bout de force mais s’exécute, heureux de pouvoir exprimer ses émotions. 

Voici l’intégralité de ce poème magnifique et déchirant, traduit de l’anglais : 

Je suis bizarre, je suis nouveau

Je me demande si vous l’êtes aussi

J’entends des voix dans l’air

Vous non, et ce n’est pas juste

Je ne veux pas me sentir triste

Je suis bizarre, je suis nouveau

Je me sens comme un garçon en dehors du temps

Je touche les étoiles et je ne me sens pas à ma place

Je suis inquiet de ce que peuvent penser les autres

Je pleure quand les gens rient, cela me fait frissonner

Je suis bizarre, je suis nouveau

Je comprends maintenant que vous aussi

Je dis "je sens que je fais naufrage"

Je rêve de ce jour où tout ira bien

J’essaie de m’adapter

J’espère qu’un jour je le pourrais

Je suis bizarre, je suis nouveau.

À l’école, tout le monde est bouleversé de savoir ce que vit tous les jours Benjamin. Son poème devient viral sur Internet et la très sérieuse Association Nationale de l’Autisme va même jusqu’à le poster sur sa page Facebook. Benjamin devient un véritable ambassadeur des enfants atteints d'autisme. 

Découvrez la vidéo de cette merveilleuse histoire (en anglais) :

Le poème de Benjamin n’est pas seulement un beau texte. Il donne l’opportunité à tous de comprendre ce qui se passe dans la tête d’une personne autiste. C’est un témoignage poignant et rare que nous devons tous lire ! 

Commentaires

Également féroce