Aïe : des médecins retrouvent 150 aiguilles dans le corps d’un patient

Lorsque Badrilal Meena est amené à l’hôpital, il est déjà si faible qu’il ne peut plus marcher, manger ou même parler. L’Indien de 56 ans est en telle souffrance qu’il ne peut même plus dormir. Les médecins lui font rapidement passer une radio pour identifier le problème et sont horrifiés de ce qu’ils voient : Badrilal a 150 aiguilles dans son corps. 

Pour une raison étrange, Badrilal a inséré ces aiguilles dans son corps, parfois en les mangeant. Sa famille n’a rien remarqué et Badrilal ne se souvient pas lui-même de la façon dont les aiguilles se sont retrouvées dans son corps. Les docteurs en concluent que le pauvre homme souffre de schizophrénie. 

Peu importe la façon dont ces aiguilles sont arrivées là, il est urgent d’opérer Badrilal. Les aiguilles coincées dans son oesophage et son cou sont particulièrement dangereuses. Au cours d’une opération de six heures, les chirurgiens ont enlevé les aiguilles une à une sans abîmer les organes ou les artères de Badrilal. La procédure n’était pas sans risque et elle aurait pu facilement déraper. 

Mais les chirurgiens de l'Institut Asiatique des Études de Médecine de Faridabad ont prouvé leur savoir-faire reconnu et ont pu déloger toutes les aiguilles sans encombre. Badrilal est depuis sous surveillance médicale constante et reçoit un traitement pour ses troubles psychologiques. 

Heureusement, tout se termine bien pour Badrilal qui est extrême reconnaissant : “Je suis soulagé” lâche-t-il après l’opération. Espérons maintenant que son traitement l’aide à mener une vie plus équilibrée et qu’il ne s’inflige plus autant de souffrances. 

Source:

Bild.de

Commentaires

Également féroce