Les conséquences des smartphones sur nos vies sociales

Un photographe anglais répondant au pseudonyme de "Babycakes Romero" observe scrupuleusement son environnement et les gens qui l'entourent. Armé de son appareil photo, il arpente les rues de Londres, sa ville natale, et prend en photo des lieux, des personnes et des moments particuliers.

Il y a de ça quelques années, il a commencé à remarquer que les moments intimes et de partages (sociaux) entre les personnes étaient de plus en plus dominés par un objet en particulier : le smartphone. Il s'est mis à photographier des personnes absorbées par leurs téléphones afin de comprendre le paradoxe de la solitude et l'isolation en plein milieu de la foule.

Il insiste tout de même sur le fait qu'il ne condamne pas pour autant les téléphones portables. Il écrit : "Je n'ai pas de problème particulier contre les nouvelles technologies parce qu'elles nous facilitent la vie, mais je pense néanmoins qu'elles abrutissent les gens... J'ai commencé à photographier des personnes en compagnie de leur téléphone parce qu'elles formaient une certaine symétrie qui dénotait bien dans le paysage urbain. J'ai continué et c'est là que je me suis rendu compte qu'une véritable tristesse est intrinsèquement liée à ce phénomène."

 

"Avant que les portables ne soient inventés, les gens n'avaient pas d'autre choix que d'interagir. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas parce que nous 'prétendons' tous que nous faisons quelque chose d''important' sur nos appareils pour ne pas avoir à parler avec autrui. Je pense que ces technologies étouffent la conversation et ne font qu'augmenter la douleur sociale.

La plupart des personnes utilisent la cigarette comme accessoire social. Alors certes, c'est mauvais pour la santé, mais au moins elle ne transforme pas l'humain en espèce de zombie lobotomisé. Nous devons nous montrer forts en nous détachant de l'emprise des smartphones et en tentant de réinstaurer de réelles interactions face à face !"

Ces photos donnent matière à réfléchir. Nombreuses sont les personnes qui se plaignent déjà beaucoup que nous vivons dans une bulle technologique. Même si ces inquiétudes sont quelques peu exacerbées, on ne peut nier que ces clichés reflètent une certaine tristesse. Peut-être qu'à l'avenir, le prochain message, le prochain statut Facebook ou le prochain Snapchat ne sera pas si important, ou au contraire justement...

Il y a tellement de belles choses à observer tout autour de soi, de magnifiques personnes à rencontrer... levons le nez de nos téléphones !

Commentaires

Également féroce