Choc : adolescente tue des animaux rares pour le plaisir

Aryanna Gourdin est une jeune fille de douze ans qui vit dans l’Utah, aux États-Unis. Comme toute adolescente de son âge vivant à l’ère des réseaux sociaux, elle partage son quotidien sur Facebook et Instagram. 

Facebook/aryanna.gourdin

La jeune adolescente s’est rendue célèbre sur Internet à cause de l'un de ses hobbies. On pourrait croire que ses passe-temps préférés sont le sport ou passer du temps avec ses amis, mais la réalité est toute autre ! L’activité préférée d’Aryanna est la chasse d’animaux! Et ce qu'elle préfère par dessus tout, c'est immortaliser la mort de ses proies. 

Facebook/aryanna.gourdin

Il semblerait que la jeune fille prenne du plaisir à tuer des animaux et à se prendre ensuite avec eux en photos à en voir ses posts sur les réseaux sociaux ! C’est son père qui lui transmet cette “passion” dès son plus jeune âge. La jeune américaine prend donc l’habitude de poser aux côtés de ses trophées de chasse. 

Instagram/aryanna_sage_braidsandbows

Dernièrement on a pu la voir poser fièrement avec des cadavres de zèbres, de girafes ou encore d'ours. Elle s’attaque aussi parfois à des espèces rares et protégées comme le rhinocéros. 

Facebook/aryanna.gourdin

Sur cette photo on peut même la voir poser avec un coeur de girafe dans les mains et à voir son sourire elle a l'air contente d'elle. 

Instagram/mark_martineau_rackemup

Même si les safaris organisés pour la chasse auxquels elle participe avec son père sont parfaitement légaux, ça pose tout de même un problème d’ordre moral. Quand les internautes ont découverts ses photos macabres, ils ont été scandalisés. Son goût pour les photos où elle apparait avec des animaux morts est très controversé. Pourquoi tuer des animaux seulement pour sa gloire sur les réseaux sociaux ? Et pourquoi mettre en scène leur mort ainsi ?

De nombreux médias internationaux ont aussi relayé cette affaire. C'est dire l'ampleur que les photos de la jeune fille ont prise. 

Mais Aryanna ne semble pas être affectée par la réaction de la toile ni celle des médias. Elle déclare même: “Je suis une chasseuse et peu importe ce que les gens disent, je n’arrêterai jamais. Je prends tellement de plaisir à faire ça et je veux partager mon expérience avec tout le monde. J’aimerais pousser d’autres femmes et d’autres jeunes à tenter l’aventure. C’est génial.” Pas sûr que cette déclaration plaise à ses détracteurs.

Facebook/aryanna.gourdin

Aryanna semble complètement insensible non seulement à la cause animale mais aussi aux critiques. Quel plaisir y a-t-il à arracher la vie d’un être vivant et à mettre en scène sa mort sur les réseaux sociaux ? Espérons qu’Aryanna s’interroge un jour sur le message qu’elle transmet en s’adonnant à ce passe-temps macabre. 

Commentaires

Également féroce