Avant/après : une femme montre que les apparences sont trompeuses sur Internet

Il existe un endroit dans ce monde où tout le monde est heureux, beau et parfait : Instagram. Or, cet endroit n'a presque rien à voir avec la réalité. Cette célèbre application peut être un bon moyen de découvrir des lieux lointains, des personnes inspirantes et de créer une communauté avec des personnes partageant les mêmes intérêts.

Nombreuses sont également les personnes qui utilisent cette plateforme pour se montrer : montrer leur corps, leur style de vie "parfait" en utilisant des outils comme Photoshop. Cependant, la majorité des utilisateurs ne se contentent pas uniquement de regarder ces clichés "parfaits", ils les convertissent en un idéal qu'ils ne pourront jamais atteindre, ce qui entraine donc un sentiment permanent d'insatisfaction.

Chessie King est une instagrammeuse britannique qui utilise le site pour montrer la réalité : ce qui se cache derrière ses clichés. Elle compare les photos et montre toutes les astuces pour tromper l'oeil et rendre le tout "plus beau".

"La peau lisse, un fessier bombé, des hanches fines, des jambes minces et longues... on peut tout avoir si on retouche la photo et ce, en quelques secondes seulement", raconte la jeune fille. "La facilité avec laquelle on peut changer son corps est inquiétante sur ces applications. Instagram peut être une réelle source d'inspiration, mais dans 95 % des cas, il existe une 'astuce de perfection' qui est malsaine."

"Lorsque je vois quelques profils sur Instagram, je sais tout de suite si les personnes ont modifié l'aspect de leur peau, agrandi leur bouche ou changé la forme de leur visage via un outil de retouche d'images. On ne les reconnaitrait probablement pas dans la vraie vie. Arrêtez de vous comparer à ses images 'parfaites', car dans la réalité toutes les personnes sont belles naturellement, à leur façon."

"Moi en maillot. C'est normal d'avoir des plis sur le ventre, surtout lorsque l'on est assis."

"Sur la gauche, j'ai changé la luminosité de la photo pour masquer la cellulite. Sur la droite, on voit à quoi ressemble réellement mon derrière. Sur instagram, la majorité des photos postées ressemble à la première tandis que dans la vraie vie, les fessiers ressemblent plus à celui de droite..."

"Nous faisons tous en sorte de mettre en valeur nos corps avec différentes poses, et c'est très bien. Mais avec des photos comme celles-ci, on se sent normal."

C'est réconfortant de voir une jeune femme de 24 ans se moquer de ses propres publications en montrant au monde entier qu'il ne faut pas prendre pour comptant ce que l'on voit. Cela fait passer un message important que les personnes semblent de plus en plus oublier : ne pas être parfait est la normalité.

Source:

Bored Panda

Commentaires

Également féroce