Une chienne est sauvée après avoir été violemment battue par un homme

En plein coeur de l’été, des passants se promènent sous le soleil de Transylvanie, en Roumanie. Là, ils remarquent quelque chose à l’apparence anodine : un sac poubelle, abandonné en pleine rue à côté d’une voiture. Mais ils décident pourtant de s’en approcher, et ce qu’ils voient les horrifie.

Quand ils ouvrent le sac, ils tombent nez à nez avec une pauvre chienne. Elle a une patte cassée qui l’empêche ne serait-ce que de marcher, est affamée et déshydratée. Mais pas seulement. L’animal souffre d’une blessure à la tête que des vers s’attellent lentement à dévorer, grouillant par centaines dans la plaie ouverte de la chienne.

En voyant la blessure, Helen Taylor, l’une des âmes charitables qui l’a sauvée, ne trouve qu’une explication : "Il semblerait qu’elle se soit faite frapper par une personne qui voulait mettre fin à ses jours." Cette personne l'a tant battue qu'elle lui a fendu la chair, puis l'a laissé pour morte.

Le pauvre animal est ramené de toute urgence dans une clinique vétérinaire, Transylvania Animal Care, pour se faire prodiguer les premiers soins. Le vétérinaire doit s’occuper de son oedème cérébral puis commence à nettoyer ses plaies afin de retirer les vers qui la dévorent à petit feu. 

La petite chienne est nommée "Anora", ou "Lumière" en français. Après toutes les horreurs que les humains lui ont fait endurer, ce nouveau nom semble tout à fait adapté à cette boule de poils qui a réussi à sortir des ténèbres pour rejoindre la lumière.

Le rétablissement d’Anora prendra plusieurs semaines. Elle doit notamment être opérée à la patte et réapprend petit à petit à marcher. Mais si les séquelles physiques peuvent être soignées, qui sait combien de temps elle prendra pour se remettre complètement du traumatisme psychologique provoqué par son dur passé ? Elle n'y arrivera peut-être même jamais.

 

Aujourd’hui, tout semble aller pour le mieux pour Anora, qui a trouvé une famille adoptive aimante au Royaume-Uni. Helen Taylor, sa nouvelle maman, ne pourrait être plus heureuse d’avoir ce nouveau membre dans la famille, et ne compte pas restreindre ses efforts pour lui offrir tout le confort qu’elle mérite.

Anora peut désormais regarder l’avenir avec sérénité. Malgré toute la cruauté dont les humains ont pu faire preuve envers elle, elle continue d’être une chienne aimante et joueuse. Heureusement, il existe des personnes au grand coeur qui prennent soin de ces pauvres bêtes victimes de la bêtise humaine !

Source:

Boredpanda

Commentaires

Également féroce