Une jeune mère révèle ce que signifie vraiment la maternité

Être mère est de loin le métier le plus gratifiant du monde. On dit que la maternité est synonyme de joies et plaisirs intenses, mais elle apporte aussi son lot de petits désagréments : une énorme responsabilité, des nuits blanches, beaucoup de travail pour n'en nommer que quelques-uns. La photographe américaine Anna Ogier-Bloomer est récemment devenue maman et a décidé d'utiliser sa propre expérience de mère pour en faire un projet spécial. Elle dresse un portrait honnête et plein de révélations de la vie de mère :

Elle met l'accent sur l'importance de sa fille à ses yeux, mais veut également montrer toutes les facettes de la maternité, bonnes et moins bonnes. Du moment d'épuisement extrême qui la pousse à tomber de fatigue dans la cuisine...

...aux blessures provoquées par l'allaitement, par exemple.

Ou cette capacité de gestion multitâches qui pousse les mamans à nourrir les enfants alors qu'elles sont aux toilettes. Certaines envies sont pressantes !

Et quand la faim arrive, peu importe l'endroit où vous êtes et ce que vous faites...

C'est du sport pour tout le monde.

Même les besoins les plus simples requièrent énormément d'attention.

Les petites pauses sont toujours les bienvenues et on apprend à redécouvrir les petits plaisirs de la vie.

Heureusement que mamie est là lorsqu'on en a besoin.

Un magnifique duo !

Le lien qui unit les enfants à leurs parents est plus fort que tout.

Anna n'échangerait son rôle de maman pour rien au monde. Les nuits blanches, les blessures et la fatigue extrême ne sont rien à côté du bonheur que lui fait ressentir sa fille. Il n'y a rien de plus beau que l'amour entre une mère et son enfant.

Ce projet honnête et décomplexé montre qu'il n'y a rien de grave à se sentir parfois un peu dépassée et épuisée. Il ne faut pas avoir honte de le dire ni de le penser, car au final les bons côtés de la maternité l'emportent toujours sur les mauvais !

Commentaires

Également féroce