Un chef de camp tue des enfants pendant près de 20 ans

Avertissement, l'article contient des images et thèmes pouvant heurter la sensibilité des internautes.

Certains aspects de la nature humaine sont incompréhensibles. En effet, des personnes trouveront toujours du plaisir à regarder les autres souffrir et à torturer leurs victimes et le Russe, Anatoly Slivko, fait partie de ces monstres.

De prime abord, Anatoly a tout du mari aimant et du père attentionné, mais au fond, sa famille ne l'a jamais vraiment intéressé. En 1961, il est le témoin d'un horrible accident dans lequel un écolier en uniforme est renversé. Très affecté par la scène, Anatoly ne peut se sortir les images du corps ensanglanté et sans vie du petit garçon de la tête. Bizarrement, ce spectacle morbide l'excite (sexuellement) comme jamais auparavant.

Considéré comme un homme important de la communauté, Anatoly devient le chef d'un club pour petits garçons appelé Chergid. Tous les garçons de la ville rêvent de faire partie de ce club. Les parents, complètement en confiance, laissent leurs enfants voyager et partir en camp avec Anatoly sans problème. De nombreux enfants passent d'excellents moments dans ce genre de camps et personne ne s'imagine un seul instant qu'Anatoly pourrait leur faire du mal.

Or, en réalité, Anatoly est loin d'être l'homme respectable dont il a la réputation. Chaque année, il choisit un ou deux enfants et tente de gagner leur confiance. Il leur parle d'un film de guerre qu'il aimerait tourner dans les bois et les convainc d'y participer. Pour satisfaire ses besoins, Anatoly attache et torture même ses "prisonniers" pour le bien du "film". Comme ils sont proches d'Anatoly, les enfants gardent pour eux ce qu'il se passe et l'horreur qu'ils ont vécu avec l'homme.

En plus des "films", Anatoly fait des expériences sur les enfants pour les relaxer, selon lui. Bien qu'Anatoly promette de les réanimer directement après, quelques enfants sur les 43 présents trouvent la mort.

Sept enfants trouvent la mort au cours de ces expériences. Et il faut attendre 20 ans avant que l'un des enfants parlent de ces expériences à ses parents ainsi que des films et que la police ne fasse une descente chez lui. Alors qu'elle fouille le club-house, la police trouve plusieurs enregistrements, les chaussures de l'une de ses victimes et d'autres "souvenirs" qui permettent à Anatoly de se rappeler d'elles.

Le chef de camp est alors condamné à mort pour le meurtre de sept enfants, pour agression sexuelle sur sept autres et pour nécrophilie ; il est exécuté en 1989. Pourtant, au cours de son audition, de nombreux anciens enfants viennent rapporter à la police qu'ils ont beaucoup aimé les camps avec Anatoly. En effet, avec des parents peu présents, les aventures avec Anatoly, qui était tout le temps là pour eux, rimaient avec loisirs !

Tout ce que voulait ce monstre était satisfaire ses désirs sexuels ! En trahissant la confiance de l'ensemble d'une communauté de la plus horrible des façons qui soit, Anatoly est devenu l'un des plus célèbres meurtriers de L'Union soviétique.

Source:

Youtube

Commentaires

Également féroce