Une mère transforme la chambre de sa fille en cellule de prison

L'éducation des enfants est un sujet très controversé parmi les experts, les parents et les professeurs. Une mère de la province canadienne de Terre-Neuve a publié un message très particulier qui a fait beaucoup réagir sur Facebook. En effet, lorsque la fille d'Amanda Mitchell a commencé à harceler d'autres élèves de son école, la mère célibataire a pris les choses en mains et une chose est sûre, elle n'y est pas allée de main morte...

Elle a tranformé la chambre de sa fille en cellule de prison d'un centre pénitentiaire pour mineurs.

Écoeurée par le comportement de sa fille, Amanda a laissé explosé sa rage sur Facebook :

"Je ne publie jamais ce genre de choses sur Facebook, mais je suis tellement en colère et déçue du comportement de Hannah que je me dois de partager ce qu'elle a fait.

Je vous fais un résumé :

Vendredi, j'ai reçu un appel de sa maîtresse qui m'a raconté le comportement de Hannah en classe cette semaine. Deux jours d'affilée, elle a été surprise à déambuler dans les couloirs à l'heure du goûter alors qu'elle doit rester dans sa classe à ce moment-là. Ensuite, elle a malmené l'une de ses meilleures amies, si bien que cette dernière se sent très mal. Ensuite, elle a dit des mensonges à d'autre professeurs à propos de sa maîtresse principale. En bref, elle s'est comportée comme une idiote.

Oui, je dis idiote, parce qu'elle s'est comportée comme telle. Ce n'est pas une idiote, mais il faut assumer les conséquences de ses actes !

Donc, en conséquence : une chambre vide. Il ne lui reste plus rien. Bienvenue au centre pénitentiaire de maman, ma petite. Elle portera les mêmes vêtements toute la semaine (y compris un t-shirt anti-harcèlement) que je lui laverai le soir quand elle sera couchée, mais je ne le lui dirai pas, bien sûr. Vais-je trop loin ? Pour moi, non. À l'âge adulte, la moindre incartade la mènera tout droit en prison et je ne veux pas de ça pour mes enfants. Je trouve que de nos jours, nous ne punissons pas assez nos enfants. 'Les punitions ne sont pas bonnes, il faut uniquement utiliser le renforcement positif et ignorer les mauvais comportements' - PAS dans cette maison. 

Elle va devoir bien se comporter toute la semaine si elle veut récupérer ses affaires et tous les jours, elle devra recopier 50 fois les phrases suivantes :

  • Je ne mentirai plus.
  • Je serai gentille avec tout le monde.
  • Je me comporterai bien à l'école.
  • Je suis une personne indépendante qui prend ses propres décisions.
  • Je suis responsable de mes erreurs.

Ma fille apprendra à la dure comment ne plus se comporter comme une vilaine."

Les avis concernant une punition si peu conventionnelle divergent sur Facebook. Alors que certains saluent les actes de cette maman, d'autres trouvent la punition trop exagérée.

Un utilisateur, totalement d'accord avec Amanda, lui dit :

"Parfait ! Voilà comment on apprend aux enfants à assumer les conséquences de leurs actes. Il n'y a que comme ça que l'on apprend."

Un autre, au contraire, est en totale opposition avec la maman :

"Ouhla. Je pense que c'est très humiliant et frôle la maltraitance psychologique.  Quel âge a votre fille ? Obliger sa fille à porter les mêmes vêtements toute la semaine et vider complètement sa chambre sont des mesures... extrêmes !"

Amanda a supprimé son compte Facebook, mais elle était convaincue de faire ce qu'il y avait de mieux pour sa fille :

"Je sais que je l'ai blessée en faisant cela, mais j'essaie de faire ce que je peux pour la garder sur le droit chemin. Je lui ai expliqué que j'ai fait ça parce que je l'aime et que je veux juste qu'elle devienne quelqu'un de bien et dotée d'empathie."

Les enfants, comme les adultes, commettent des erreurs au cours de leur développement. Pensez-vous que cela soit un bon moyen de leur apprendre une leçon ? Dites-nous ce que vous en pensez.

Source:

UNILAD

Commentaires

Également féroce