Ces parents forcent leur fille à être loup-garou dans un cirque

Pour tout son entourage, elle est un monstre. Pourtant, en dépit de son apparence, c’est une petite fille complètement normale. Alice Elizabeth Doherty est connue pour être la "Fille loup-garou du Minnesota" à cause des poils hirsutes qui recouvrent tout son corps, y compris sa tête.

Elle est née le 14 mars 1887 à Minneapolis et a très vite été diagnostiquée avec l'hypertrichose, une maladie rare aussi connue sous le nom du "Syndrome du loup-garou" en ce temps-là. À sa naissance, elle a déjà plus de 5 centimètres de duvet blond, qui recouvre tout son corps. Alice est le premier cas étudié de cette maladie aux États-Unis. 

Personne d’autre dans la famille d’Alice ne souffre de cette maladie - ses parents et ses frères et soeurs ont tous une pilosité normale. Mais Alice a une apparence très différente et elle devient bientôt le sujet de conversation de tout le voisinage. Pour la famille, c’est difficile. Ses parents ont conscience de la condition "unique" de leur fille - en ce temps-là, il était assez courant pour les personnes ayant une apparence différente, ou bien souffrant d'un handicap, d’être tenues en marge de la société. 

Au début, le père d’alice, Aloysius, a dû mal à assumer la situation. Mais bientôt, il réalise l’intérêt des voisins pour sa fille, et cela lui donne une idée qui pourrait bien aider la famille à tirer avantage de la situation : il ferait payer les personnes pour venir voir sa "Fille loup-garou".

Alice n’a que deux ans lorsqu’elle est exposée pour la première fois. Pour commencer, elle n’est qu’une attraction locale, mais bientôt son père entrevoit un plus gros potentiel. Il emmène alors toute sa petite famille faire une tournée dans tout le Midwest. Alice a souvent été utilisée comme ornement de vitrine dans les plus grandes villes où des hordes de curieux se rassemblent et la contemplent avec stupeur. Ville après ville, spectacle après spectacle, la tournée continue et la famille se construit peu à peu une vie confortable, grâce à la vente des tickets.

Et Alice n’est pas la seule marginale à gagner sa vie grâce à son apparence. À cette époque, Lionel à tête de lion et Jo-Jo le garçon à tête de chien, sont bien plus connus et bien plus riches qu’Alice. Ses concurrents ont des promoteurs professionnels, et comme ils viennent d’autres pays, ils ont ce charme exotique qui attire une plus grande audience que la petite fille du Minnesota.

À l’âge de cinq ans, les poils d’Alice font presque 13 centimètres de long, et quand elle devient adolescente, ils atteignent presque les 21 centimètres. Mais en dépit de son "apparence de loup", Alice est toujours cette fille normale, toujours de bonne humeur et polie. Les journalistes la décrivent comme une jeune fille lumineuse et éveillée, enjouée et un peu turbulente. Mais elle n’a jamais été une artiste. Elle n’a jamais voulu se montrer en spectacle devant des foules et n’a jamais apprécié, ne serait-ce qu'une seule seconde, ce travail. 

En 1915, la carrière d’Alice comme fille de cirque touche à sa fin. La famille a économisé assez d’argent pour mener une vie paisible et Alice retrouve sa vie normale, qui sera brève.

Le 13 juin 1933, Alice décède paisiblement à Dallas, et la cause de sa mort n’a jamais été révélée. On espère seulement que ses dernières années en dehors du feu des projecteurs l’ont rendu suffisamment heureuse pour combler le vide de son enfance. 

Commentaires

Également féroce