Un tatoueur russe fait polémique après avoir tatoué un chat

Se faire tatouer est une décision personnelle qui ne regarde personne d'autre que le principal intéressé, surtout si c'est sa décision de se faire injecter de l'encre dans le corps. Mais un tatoueur russe, Aleksandr, originaire de Iekaterinbourg, a déchaîné les foules et suscité une vague d'indignations après avoir tatoué quelqu'un sans son consentement. Non pas un humain, mais un chat sans défense.

Aleksandr a mis sous sédatif son chat Demon, un sphynx, et lui a tatoué une énorme pièce sur le corps.

Il a opté pour des dessins de "gangsters" : une tour de prison, une femme et une cigarette.

Il a partagé des photos de la procédure sur Facebook et c'est de là que tout est parti : de nombreux internautes ont laissé des commentaires de haine et une militante pour la défense des animaux, Yelizaveta Skorynina, l'accuse de maltraitance !

Yelizaveta explique que la peau de cette race de chat est particulièrement sensible et qu'en plus, le sédatif utilisé par Aleksandr pose de sérieux risques pour de si petits animaux. Elle qualifie cet acte de barbare et complètement inutile !

Touché par tous les commentaires et les accusations de maltraitance, Aleksandr a tenu à s'expliquer : "Bien sûr que je me sens mal pour Demon surtout qu'il ne voulait pas ça. Sa peau est différente de celle des humains et les tatouages doivent donc être faits différemment. J'espère qu'il n'a pas trop souffert. Ce n'est pas son premier tatouage et il a bien réagi ensuite. Il s'est parfaitement remis de l'anesthésie."

Qu'en pensez-vous ? Aurait-il dû traiter son chat avec respect et ne pas lui infliger une telle souffrance pour un plaisir ou personnel ? Étant donné que le chat va bien maintenant, peut-on considérer qu'aucun mal n'a été fait ? Nombreux sont ceux qui trouvent ce geste absolument scandaleux et inadmissible...

Commentaires

Également féroce