Des chercheurs font grandir un agneau dans un utérus artificiel

Un agneau enfermé dans un sac en plastique, maintenu en vie par des tubes et de curieuses substances : la scène peut sembler irréelle et futuriste. Pourtant, elle est plus vraie que nature.

Un groupe de chercheurs a en effet réussi à maintenir en vie un agneau né de manière prématurée en le plaçant dans un utérus artificiel. Et c’est une avancée tout simplement incroyable !

En étendant cette technique aux êtres humains, d’ici trois ou cinq ans, de nombreuses vies pourront être sauvées. Un bébé né avant 25 semaines n’a que de minces chances de survie. "Juste en les regardant, il est tout de suite clair qu’ils ne devraient pas encore être ici, ils ne sont pas prêts," explique Emily Partridge, docteur à l’université pour enfants de Philadelphie et membre de l’équipe de recherche

Les bébés nés prématurément souffrent souvent de nombreux problèmes de santé puisqu’ils ne sont pas encore totalement développés. Grâce à ce procédé révolutionnaire, ils pourraient finir leur période de développement en toute tranquillité jusqu’à arriver à terme.

Katherine with Cannula In

Selon Alan Flake, un autre chercheur : "Si nous pouvons développer un système extra-utérin permettant d’aider à la croissance et la maturation des organes pendant quelques semaines seulement, nous pouvons radicalement améliorer les chances de survie des bébés extrêmement prématurés."

Pour l’heure, les résultats de l’étude sont plus que positifs. Les cerveaux et poumons des huit agneaux prématurés placés dans des utérus artificiels ont continué à grandir et à se développer.

La science a encore de beaux jours devant elle. Grâce à des chercheurs talentueux et imaginatifs, la médecine ne cesse de faire des progrès impressionnants et fascinants : les miracles d'aujourd'hui ne sont que les normes de demain !

Source:

Sciencealert

Commentaires

Également féroce