La flatulence d'une patiente met le feu à la salle d'opération

Une opération des parties intimes n'est pas la chose la plus agréable au monde, même si tout se passe sans encombres.

Cependant, chez une patiente à l'hôpital de l'université de Tokyo, une fonction corporelle naturelle a eu de terribles conséquences. Alors qu'elle subit une opération au laser au niveau de l'utérus, l'improbable se produit.

MEDRETE 16-2

Ne pouvant plus se retenir, elle laisse échapper une flatulence, un incident banal, mais aux résultats désastreux ! Le gaz entre en contact avec le laser et un incendie se déclare aussitôt dans la salle d'opération !

Le corps médical parvient à vite éteindre les flammes, mais les dégâts sont là : la patiente souffre de brûlures graves à la taille et sur les jambes. Cette histoire fait froid dans le dos, car cela aurait pu arriver à n'importe qui. Une chose à retenir : mieux vaut serrer les fesses dans une salle d'opération !

Commentaires

Également féroce