Une enfant malade se fait traiter à la marijuana

Rich et Kim Muszynski sont les parents d’Abby, 5 ans, et ils vivent tous ensemble dans une petite maison de Floride. Mais la vie qu’ils ont n’est pas celle d’une famille comme les autres.  

À l’âge de six semaines, alors qu’Abby est tranquillement allongée avec ses parents, ses yeux se perdent soudain dans le lointain, elle s’apathie, ses membres se mettent à trembler et elle suffoque, cherchant de l’air désespérément. 

Elle vient de subir sa première crise d’épilepsie. À partir de ce jour, la vie de la famille change pour toujours. 

Abby est née avec le syndrome d’Aicardi, une maladie très rare, dont la principale conséquence est une grave épilepsie. Cela lui cause aussi des troubles au niveau de la rétine, ce qui fait qu’Abby a un oeil plus petit.

Les médecins disent aux parents d’attendre, de voir comment la petite fille s’en sort avec la maladie. Alors les parents traitent et aident leur enfant au jour le jour du mieux qu’ils peuvent, sans vraiment savoir jusqu’où il leur faudra aller. 

Mais la santé d’Abby ne s’améliore pas, et la famille passe son temps dans les hôpitaux.

Ils font tests sur tests, essayent médicaments après médicaments, se font prescrire des cocktails de different produits, voient des dizaines de neurologues différents, mais rien ne marche vraiment. 

Pendant ce temps, Abby grandit, malgré tout. Une équipe de 8 médecins la suit au quotidien. 

Abby ne parle pas, ne marche pas, mais fait tout pour prouver son existence.

Elle réussit à rester assise sans aide pendant quelques minutes, et se force à manger les aliments en purée qu’on lui propose, essaye de communiquer, se révèle curieuse et très intelligente quand elle n’est pas sous médicaments. Mais sinon, elle dépend à 100% de la présence et de l’aide de ses parents. Abby est maintenant âgée de 5 ans, et ses crises sont de plus en plus fréquentes.

Un jour, sans trop y croire cependant, ils se rendent chez un énième médecins renommé à trois heures de chez eux. Celui-ci leur avoue que les chances de trouver le traitement adapté pour Abby sont très minces. Mais qu’il veut tenter quelque chose de nouveau : la marijuana !

La marijuana médicale vient d’être légalisée sur le territoire du Colorado et pour le médecin, c’est le meilleur espoir pour Abby. Il a soigné un cas similaire grâce à cela. 

Mais il y a juste un léger problème : L’État de Floride n’a pas encore légalisé le médicament. Alors que le Colorado permet la vente de marijuana médicale. 

Les parents d’Abby décident donc de tenter l’expérience. C’est leur dernier espoir. Ils laissent derrière eux leurs amis et famille, y compris leur deux enfants plus âgés. 

Abby peut finalement commencer son nouveau traitement. Et c’est un miracle. Quelques semaines seulement après leur arrivée, ses crises sont presque complètement éradiquées. 

C’est la chose la plus incroyable que je n’ai jamais vue”, déclare Kim. 

Un second miracle est à mentionner : Colorado Medicaid, un organisme de soutien financier aux gens malades paye pour toutes le ordonnances d’Abby et ses visites médicales. Envolés, les gros soucis d’argent !

Et Abby fait des progrès fulgurants.

Elle peut désormais tenir une fourchette, ramasser des objets, elle rit et sourit beaucoup, dévoilant sa belle personnalité. Elle est étonnante et va sûrement être capable un jour prochain d’apprendre la langue des signes pour communiquer avec ses parents. Cela peut sembler un peu dingue comme traitement, mais ça marche ! Pour certains parents, donner de la marijuana à son enfant tous les jours est quelque chose d'absurde voire dangereux, mais les parents d'Abby eux n'ont pas hésité à faire ce que les médecins recommandaient. Il ne droguent pas littéralement leur fille, ils la soignent. 

Et la vie d'Abby et celle de ses parents s’améliorent considérablement, le calvaire qu’a vécu cette famille n’est plus qu’un mauvais souvenir. Ils échangent aujourd’hui de vrais moments de joie, plus soudés que jamais suite à tout ce qu’ils ont traversé. 

Commentaires

Également féroce