Une femme accouche d'un bébé condamné

La vie souriait en grand à Abbey et Robert Ahern. Ces amoureux se sont rencontrés peu après le lycée.

Très rapidement, Abbey est tombée enceinte de leur première fille, puis de leur petite deuxième. Les deux grossesses s’étaient déroulées sereinement, hormis un problème bénin d’hypertension.

Youtube / Abbey Ahern

Quand le couple apprend qu’Abbey est enceinte d’un troisième enfant, ils sont fous de joie.

Youtube / Abbey Ahern

Lorsqu’ils se rendent à une échographie de contrôle à 19 semaines de grossesse, ils ne souhaitent pas connaître le sexe de leur futur enfant. Ils aimeront ce bébé à la folie, qu’il s’agisse d’une fille ou d’un garçon. 

Lors de l’examen, Robert et Abbey sont aux anges. Ils admirent sur l’écran les petits doigts et les minuscules orteils du bébé. Soudain, l‘infirmière qui réalise l’échographie arrête de parler. Son visage se fait grave, très grave. 

Youtube / Abbey Ahern

Aucune information n’est donnée aux futurs parents. Mais un autre médecin est appelé pour réaliser un second examen. Malheureusement, son diagnostique confirme ce que l’infirmière a vu.

Il se tourne vers le couple et annonce sans prendre de pincettes : "Ce que j’ai à vous dire n’est pas facile. Votre bébé souffre d’anencéphalie." En d'autres termes, le nourrisson n’a ni cerveau, ni système nerveux, ni haut du crâne. Il ne vivra que quelques heures après la naissance.

Youtube / Abbey Ahern

Le monde d’Abbey s’effondre. Immédiatement, la jeune maman veut connaître le sexe du bébé. C’est une petite fille. Alors que Robert et Abbey avaient mis du temps à trouver le nom de leurs deux filles, ils ne réfléchissent pas 10 minutes cette fois : Annie, qui signifie "grace". 

Dans une telle situation, la plupart des femmes choisissent l’avortement tardif. Mais Abbey va prendre une décision vraiment bouleversante.

Youtube / Abbey Ahern

Abbey souhaite mener la grossesse à terme. Mais pourquoi s’infliger une telle épreuve, plutôt que de mettre fin à la grossesse au plus vite ? 

Youtube / Abbey Ahern

La jeune femme souhaite donner les organes d’Annie, qui sont parfaitement sains, en-dehors de son cerveau. 

Pendant la grossesse, Abbey essaie d’être forte. Son mari la soutient à 100%. Mais son entourage est plutôt dubitatif. Même les médecins, au début, la regardent étrangement. 

Youtube / Abbey Ahern

Ce n’est pas facile. Chaque décision semble lourde de sens. Choisir la tenue d'Annie à la naissance, par exemple, bouleverse Abbey. Car ce sera la seule et unique tenue que le nouveau-né portera de sa vie.

Ensuite, Abbey doit préparer ses jeunes enfants à l’apparence inhabituelle qu’aura leur soeur Annie, sans le haut du crâne. En effet, Abbey et Robert veulent profiter au maximum de ces quelques instants où Annie sera en vie, et réunir leurs trois filles.

Youtube / Abbey Ahern 

Youtube / Abbey Ahern

Puis vient le jour de l’accouchement.

Youtube / Abbey Ahern

Née très vite par césarienne, Annie est toute rose et joufflue.

Toute la famille l’accueille. "Personne n’était triste, souligne Abbey. Nous étions tous si contents."

Puis, sur son lit d’hôpital, Abbey lit à Annie et à ses soeurs une comptine. Pendant ce temps, Robert le jeune papa tient la main de sa fille Annie.

Youtube / Abbey Ahern

Un peu plus tard, le couple est seul avec Annie.

Soudain, Annie suffoque. 

Youtube / Abbey Ahern

Abbey panique, appelle l'infirmière. Puis la jeune maman se souvient qu'elle s'est préparée à ce moment. 

Le couple appelle le reste de la famille dans la chambre. Annie s'étouffe parmi les siens, après 14 heures joyeuses de vie, entourée d'une famille aimante.

Youtube / Abbey Ahern

Abbey et Robert ont déshabillé le nourrisson décédé. Puis Abbey a serré fort sa petite Annie, pour la dernière fois.  

Youtube / Abbey Ahern

Malheureusement, la petite Annie n’avait pas assez d’oxygène dans le sang. Les organes n’ont ainsi pas pu servir à sauver des vies. Ils ont été donnés à la recherche médicale.

Quelques temps après, Abbey est tombée à nouveau enceinte d’Iva, une adorable petite fille rousse. Et même si pas un jour ne passe sans que la maman pense à Annie, le court passage sur Terre de cette dernière a appris à Abbey à savourer pleinement chaque instant de vie. 

L'histoire d'Annie est profondément bouleversante. Abbey s'est montrée extrêmement courageuse en choisissant de traverser une épreuve très douloureuse pour sauver d'autres vies. Nous aussi, laissons cette histoire tragique nous rappeler que chaque instant de vie est précieux. 

Commentaires

Également féroce